La maladroite de Alexandre Seurat

 

Inspiré par un fait divers récent, le meurtre d’une enfant de huit ans par ses parents, La maladroite recompose par la fiction les monologues des témoins impuissants de son martyre, membres de la famille, enseignants, médecins, services sociaux, gendarmes… Un premier roman d’une lecture bouleversante, interrogeant les responsabilités de chacun dans ces tragédies de la maltraitance.
Un livre qui ne vous laisse pas insensible. On pourrait croire que l’histoire est vraie. le livre est composé uniquement de témoignages de personnes qui ont rencontré Diana. L’histoire est racontée dans l’ordre chronologique. le plus intéressant c’est les témoignages des enseignants, des directrices, des médecins, des gendarmes et de l’assistante sociale. On voit bien la difficulté qu’ils ont à arriver au constat qu’il arrive quelque chose à cette petite et qu’ils doivent agir. Je pense que cela décrit assez bien la réalité de ce genre d’affaires : il faut être le plus objectif possible et ne pas se baser uniquement sur le ressenti. Mais on ressent aussi leur impuissance. Elle les ronge.
C’est donc un très bon livre qui aborde avec une grande justesse de la maltraitance.
Éditeur : Editions du Rouergue  – Date de parution : 19 août 2015 – Prix : 13,80 euros – 121 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.