Les wonderwomen aussi mettent une culotte gainante de Mathou

9782290193662_LesWonderwomenAussiMettentUneCulotteGainante_Couv_HD.jpg
Présentation de l’éditeur :
Des dessins qui font du bien au corps, au coeur et à l’âme pour les gourmandes, les femmes pas parfaites, les working girls, les filles qui s’assument, les mamans rigolotes. Derrière le vernis de la perfection, toutes les femmes et toutes les mères sont en réalité juste normales : elles font ce qu’elles peuvent. Elles mangent du chocolat (et pas seulement du noir 70 %), chantent (trop) fort après trois apéros, plantent à l’occasion leurs enfants devant la télé, se mettent de l’anti-cernes et parfois même une culotte gainante !
Avis :
De temps en temps, j’ai besoin de lire un livre drôle, léger donc sans prise de tête. Ce livre a répondu à toutes mes attentes.

Dès le début du livre, on est pris en charge par Mathou qui nous accueille. On fait connaissance avec elle, son compagnon et sa fille. Ce début donne un peu le ton du livre.

Le livre est divisé en quatre parties.

La première s’intitule « Y’a pas de mal à se faire du bien”. Cette première partie parle à toutes les filles. Les dessins abordent plein de sujet du quotidien et des ressentis que l’on peut avoir. Mathou parle de ce qu’elle connaît et de ce qu’elle vit comme quand elle parle de son métier de dessinatrice et de la façon dont il est perçu par les autres.

La deuxième partie « Girly mais pas trop » parle de situations que connaissent beaucoup de femmes. Elle parle de nos faiblesses face à des situations que l’on a forcément vécu au moins une fois. Je me suis beaucoup reconnue dans le dernier dessin chez la coiffeuse et le soin.

La troisième partie « Comment tu m’aimes ? » parle de la relation de couple. C’est très drôle. Elle aborde plein d’aspect de la vie de couple dans ce qu’elle a de bien ou parfois d’un peu moins bien mais tout dépend du point de vue.

La dernière partie « Les dessins du mercredi (avec ou sans raviolis) » parle de la naissance de fille. On commence quand elle est bébé et on la voit grandir au fur et à mesure. On aime sa fille même si elle a l’air d’une sacrée chipie !

Comme au début du livre, Mathou revient nous dire au revoir. On a l’impression qu’elle nous a pris par la main pour nous emmener dans son univers.

D’une façon générale, Mathou parle de situation très classique ou presque mais de manière très drôle. On passe un bon moment de légèreté et de bonne humeur. Mathou est originaire du même département que moi et elle a de plus en plus de succès (cf la file d’attente pour se faire dédicacer le livre). Ainsi j’ai lu un auteur local et je suis ressortie de cette lecture avec le smile : mission archi réussie !!!

Éditions : Monsieur Pop-Corn/ J’ai Lu – Date de parution : 11 février 2016/ 16 Janvier 2019 – 144 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.