Reflex par Maud Mayeras


Résumé :

Photographe de l’identité judiciaire, Iris Baudry est discrète, obsessionnelle, déterminée. Disponible nuit et jour, elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant.
Mais une nouvelle affaire va la ramener au cœur de son cauchemar : dans la ville maudite où son enfant a disparu, un tueur en série s’est mis à sévir. Et sa façon d’écorcher ses victimes en rappelle une autre…
La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu’Iris croyait éteint va s’enflammer à nouveau dans l’objectif de son reflex.

Avis :

J’ai lu ce livre en prévision du salon du polar qui a lieu en Octobre à Toulouse mais je l’ai aussi lu sur une très forte recommandation d’un libraire et pas n’importe lequel ! 😉
J’avais compris que j’allais lire un livre très sombre mais un très bon thriller. Le côté sombre on le sent très vite dès le début du livre et il reste là jusqu’à la fin du livre. L’atmosphère est glauque, noir, parfois même étouffante. Elle est tellement omniprésente que parfois j’avais l’impression de la vivre littéralement. J’avais l’impression de la sentir sur ma peau, de sentir cette saleté, cette chaleur étouffante.
Dans ce livre, il y a deux histoires : celle d’Iris et une autre dont je vais essayer d’en dire le moins possible.
Celle d’Iris avance très lentement. Jusqu’à la moitié du livre environ on apprend à la connaitre. On comprend que c’est une personne très torturée qui n’a pas eu une enfance facile et qui se construit en tant qu’adulte comme elle peut. En retournant dans son ancienne maison où vivait sa mère, elle apprend que celle ci est dans un hôpital psy. Ainsi tout le passé d’Iris, tout ce qu’elle a fuit va lui revenir en pleine figure. Iris est partie de chez sa mère après que son enfant soit décédé après avoir été enlevé. Elle est photographe de scène de crime, elle se consacre corps et âme à son métier pour oublier. Mais en revenant, son équilibre précaire va s’en trouver bouleversé…
L’autre histoire, dont les chapitres sont signalés par le mot « Silence », m’a paru au début être complètement à part de celle d’Iris. Cette histoire commence en 1919 pour progressivement arriver juste avant le début de l’histoire d’Iris. Je n’ai compris qu’à la moitié du livre le but de cette histoire. Au fur et à mesure que l’on avance dans cette seconde histoire, on se dit que les différents personnages n’ont vraiment pas de chance : des morts tragiques. Cette histoire est aussi très sombre. Mais elle est très importante pour comprendre celle d’Iris. Sans en dire trop (et c’est pas facile mais je ne veux pas vous gâcher la surprise), cette histoire je l’ai un peu vu comme une sorte d’analyse psychologique pour comprendre d’où vient l’un des personnages et « comprendre » comment il est devenu ce qu’il est devenu.
Pour lire ce livre, il faut de la patience. Jusqu’à la moitié du livre, je trouvais que cela n’avançait pas beaucoup. Mais arriver dans les 200 dernières pages, il y a eu comme une accélération car on commence à comprendre certaines choses et même à anticiper des révélations. Le rythme est donc très lent mais je pense que cela est voulu pour voir si on est capable d’aller au bout de cette très sombre histoire. Le livre est bien écrit car malgré la lenteur, j’avais envie d’aller au bout. Le seule défaut qui relève de mon goût personnel, c’est que tout était un peu trop sombre pour moi.
Je le recommande quand même si on n’a pas peur des ambiances trop sombre et des meurtres d’enfants….

Éditeur : Pocket – Date de parution : 12 Mars 2015 – Prix : 7.80 euros – 480 pages

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.