L’administrateur provisoire par Alexandre Seurat

Résumé :

Découvrant au début du récit que la mort de son jeune frère résonne avec un secret de famille, le narrateur interroge ses proches, puis, devant leur silence, mène sa recherche dans les Archives nationales. Il découvre alors que son arrière-grand-père a participé à la confiscation des biens juifs durant l’Occupation. Le récit tente d’éclairer des aspects historiques souvent négligés jusqu’à récemment, l’aryanisation économique de la France de Vichy, crime longtemps refoulé par la mémoire collective. Une enquête à la fois familiale et historique bouleversante, s’appuyant sur des documents réels.
Avis :
Le premier roman d’Alexandre Seurat, La Maladroite, avait été une sacrée claque pour moi. Ce roman abordait un fait divers sur la maltraitance d’une enfant. J’attendais donc ce second roman avec impatience.
Lors d’un repas de famille, on évoque le grand père qui pendant la seconde guerre mondiale travaillait à l’oflag. C’est un camp de prisonniers pour les officiers. Ils étaient traités dans de bonnes conditions. On apprend que ce grand-père travaillait dans une usine pour fabriquer des pneus. Mais ce grand-père a pu quitter ce camp plus tôt que les autres grâce à son père. Celui qui raconte l’histoire demande ce que faisait son arrière grand-père pendant cette période. Il apprend alors par un membre de la famille qu’il (Raoul H.) était administrateur provisoire au ordre du Commissariat général aux questions juives. C’était un peu LE secret de famille dont personne ne voulait parler. A partir de là, son arrière petit fils va se lancer dans des recherches pour retrouver des preuves et comprendre ce qu’il faisait…
Dans ce livre on en apprend beaucoup sur cette époque peut connu de la seconde guerre mondiale. L’auteur cite des textes de lois de l’époque qui explique le rôle des administrateurs provisoires. En le faisant ainsi, il ne porte aucun jugement sur ce qu’il faisait. Mais le narrateur lui nous montre bien qu’au fur et à mesure des découvertes qu’il va faire, il est de plus en perturbé. Il ne cherche pas l’excuser mais à comprendre. Il doit aussi gérer la perte de son frère dans des circonstances que je n’ai pas réussi à comprendre. Son ombre plane en permanence au dessus de cette histoire mais cela reste trop flou.
En parallèle des recherches, on a des retours en arrière avec des mises en scène des passages de la vie de cet arrière grand-père mais aussi sur des scènes du passé du narrateur. Ces retours se mêlent au présent de manière parfois assez étrange si bien que par moment je me suis un peu perdue dans l’histoire.
Vers la fin du livre, le narrateur va se focaliser sur la vie de deux des personnes dont son arrière grand père a gérer les biens. Ces deux parties sont intéressantes qu’elles permettent de montrer la situation dans son ensemble et l’impact qu’avait les décisions des administrateurs provisoires sur la vie de ces familles. On peut aussi mieux comprendre qui était cet arrière grand-père.
Au fur et à mesure de ces recherches et en toile de fond, le narrateur va interroger les membres de famille pour savoir ce qu’ils savaient sur Raoul H. On va ainsi voir que les relations dans cette famille sont compliqués et parfois dans un équilibre très précaire.
Ce livre est très intéressant par rapport au sujet qu’il traite. Mais il y a des points négatifs. On se perd assez facilement car tout est un peu mélangé entre le présent, le passé ou même ce qui m’a paru être des rêves. On passe trop vite d’une scène ou d’une époque à l’autre dans un même chapitre. Et il y a ce fameux frère, je n’ai pas compris l’utilité du personnage dans cette histoire. Ce livre est donc une petite déception. Mais si on a envie d’en apprendre plus sur cette période de l’histoire via la fiction il reste très intéressant.
Éditeur : Editions du Rouergue – Date de Parution : 17 Août 2016 – Prix : 18,50 euros – 181 Pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.