Mon gamin par Pascal Voisine

Résumé :

Un presque enfant et un adulte pas comme les autres
Deux destins où dansent l’amitié et l’humanité.

 

Cet été 1977, un été de vinyles, de chaleur et de baignades, Thierry a 14 ans et découvre la musique, les premiers émois, les montagnes russes de l’adolescence où tout est à la fois morne et intense.
Il passe ses journées avec son meilleur ami, Francis, un handicapé mental qui vit à l’hôpital psychiatrique voisin depuis toujours. Le gentil Francis adorait la mère de Thierry, et va chaque semaine poser un petit caillou sur sa tombe. Il a vu naître Thierry, qu’il appelle «  mon gamin  », et lui voue une amitié joyeuse et entière.

Mais le destin s’appuie souvent sur pas grand-chose. Un infirmier tatoué fan d’Elvis, une belle-mère trop jeune et trop jolie, une guitare à deux manches, un chat bien curieux… Et tout bascule.

Quarante ans après ce mois d’août 1977, Thierry, devenu un chanteur à succès sous le nom de Marc Alder, va enfin découvrir la vérité sur les quelques jours qui ont changé toute sa vie.

Avis :

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Net Galley et les Éditions Calmann Lévy de m’avoir permis de lire ce livre.
La première chose qui m’a attirée vers ce livre est sa couverture. C’est quelque chose auquel je suis de plus en plus sensible. Le côté « tatouage » est ce qui m’a le plus plût. Le dessin a bien sûr un rapport avec l’histoire mais je ne vous le dirais pas !
Autre point non négligeable qui m’a amené à lire ce livre, c’est le faite qu’ils plaisent aux libraires et entre autre à la Librairie Port Maria. Les retours sur les réseaux sociaux ont été nombreux sur ce livre.
Dans ce livre, on effectue un retour dans le passé. Suite au décès de sa belle-mère, Thierry, devenu Marc Adler, retourne dans son village de naissance. Son village lui parait avoir changé. Les années ont passés depuis son départ mais il arrive à le reconnaître. En repartant d’un café, il se retrouve nez à nez avec une ancienne connaissance, « Mains de marteau ». Il lui dit qu’il sait ce qu’il s’est passé lors de cet été 1977.
Pour Thierry c’est un retour dans le passé et sur cet été bien particulier qui a changé sa vie à jamais.
Ce récit est raconté à trois voix.
Il y a le Thierry du présent. On voit que c’est un homme à qui il est arrivé beaucoup de choses dans sa vie et que maintenant il prend un certain recul. Mais on sent aussi que ses vieux démons du passé ne sont jamais loin. C’est un homme plus réfléchi, on le voit dans une scène en particulier avec une jeune fille dans sa voiture.
Et donc il y a le Thierry du passé, celui de l’été 1977. C’est un adolescent à cette époque. On le voit grandir et mûrir. Il est quand même assez mature pour son âge. Sa relation avec sa belle-mère est ce qui va le faire changer le plus. C’est une relation très étrange et perverse. On voit très vite que cela va prendre un côté malsain pour lui. L’influence de sa belle-mère aura des conséquences….mais je vais m’arrêter là.
Dans l’ensemble, je dirais que ce personnage est assez fascinant. On le voit changer et devenir quelqu’un d’autre. J’ai beaucoup aimé quand ado, il partage avec nous ses pensées assez drôles parfois. Le faite que ce soit lui qui nous raconte l’histoire, nous donne un point de vue intéressant sur cet été et aussi sur l’époque (musique, débat sur la peine de mort…). La psychologie de ce personnage est plutôt bien traitée.
Puis nous avons le point de vue d’un autre personnage : Francis. C’est un malade mentale qui habite dans l’asile psychiatrique du village. Il devient le meilleur ami de Thierry et lui donne ce surnom « mon gamin ». Il va apporter un autre point de vue sur l’événement marquant de cet été 1977. Je l’ai trouvé très touchant. Il n’est pas méchant tant qu’on est gentil avec lui. Sa relation avec Thierry est vraiment très belle. La manière dont son point de vue est retranscrit m’a beaucoup plu. Le style utilisé est vraiment à l’image du personnage de Thierry.
Le but de ce retour dans le passé va être de découvrir l’événement qui a changé à jamais la vie de Thierry. Même si il y a un événement bien particulier, on se rend compte que c’est aussi la somme de plusieurs événements qui vont amener ce personnage là où il en est aujourd’hui.
Les allers retours entre le présent et le passé sont très menés. On ne se perd, cela permet une sorte de respiration au récit. Ils permettent aussi de prendre du recul aussi par rapport à la vie de Thierry dans ce village en 1977.
Ce village est aussi un élément très intéressant. Ce n’est pas un village comme les autres. Le faite que des malades mentaux côtoient les habitants amène quelque chose de particulier. La description du village et des habitants m’a fait penser à une sorte de huis clos. On ne quitte pas le village pendant une très grande partie du récit. On croise les mêmes personnages que l’on a l’impression de connaître presque par cœur à la fin.
Du côté de l’écriture, je n’ai pas grand chose à redire. C’est simple et efficace. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. J’ai même trouvé parfois qu’il y avait un petit côté thriller tellement on est dans le suspense pour savoir qu’elle est cette événement si important.
Il n’y a qu’un seul passage qui m’a un peu ennuyé et que je n’ai pas compris. Un personnage nous parle de l’au delà…en dire plus est difficile car ce serait en dire trop sur l’histoire. J’ai trouvé ce passage assez bizarre et je ne comprends pas ce qu’il apporte à l’histoire.
La fin du livre quand elle m’a surprise et touché. J’étais triste mais aussi révolté. Nous sommes les seuls à connaître tous les détails de cette histoire.

 

Je suis ressortie de cette lecture assez émue. C’est un roman que je trouve très réussie. L’auteur a su m’embarquer dans cette histoire plutôt atypique.

Édition : Calmann Lévy – Date de parution : 16 Août 2017 – 248 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.