Féroce de Danielle Thiéry

Présentation de l’éditeur :

Une enquête du commissaire Edwige Marion.
Un inconnu suit une petite fille. Il l’observe comme un animal. Il la veut, il l’aura.
Des ossements sans têtes sont découverts au zoo de Vincennes dans l’enclos des lions. Des enfants. Alix de Clavery, la criminologue de l’OCRVP, fait immédiatement le lien avec la jeune Swan, dont la disparition au zoo de Thoiry six ans auparavant continue à l’obséder. S’agit-il du même prédateur ? Alors que les forces de l’Office sont mobilisées pour démanteler une filière pédophile, les voilà atteintes en plein coeur : l’adjoint de la commissaire Marion est retrouvé inconscient, les mains en sang, et une brigadière a disparu. Mais le pire est encore à venir. Une alerte enlèvement est déclenchée : il s’agit d’une petite fille…
De l’homme ou l’animal, on ne sait qui est le plus féroce.

Avis :

Danielle Thiéry fait partie de ces auteurs dont j’entends parler depuis très longtemps mais dont je n’avais lu aucun livre. L’erreur est maintenant réparée et je suis bien contente !
Dans ce livre, il y a plusieurs histoires. Nous avons celle de la découverte des ossements humains au zoo de Vincennes, puis celle du site internet avec de jeunes filles, celles des enlèvements d’enfants et puis celle liée à un membre de l’équipe.
Au début j’ai trouvé que cela faisait beaucoup. J’ai eu très peur de m’y perdre et de ne plus m’en rappeler au fur et à mesure de la lecture. Mais j’ai eu tort ! Danielle Thiéry nous réserve beaucoup de surprises dans sa manière de les amener de les construire. Sans spoiler, on se doute qu’il y a un lien entre elles, mais il est très très loin d’être évident. En plus on va de surprise en surprise jusqu’à la fin du livre.
La seule histoire qui m’a laissée sur ma faim et qui ne m’a convaincue c’est celle liée à un membre de l’équipe de flics. Je n’ai pas très bien compris l’intérêt, elle n’apporte rien pour moi. Ne connaissant pas les autres livres de Danielle Thiéry, je me suis demandé si cela ne fait pas appel à un événement précis dans un autre livre.
Du côté des personnages, là aussi il y a abondance ! J’ai mis pas mal de pages avant de m’y retrouver et de bien comprendre les relations entre eux.
Même si ils font partis de la même équipe, ils mènent un peu chacun leur vie de leur côté ce qui amènent à des situations difficiles pour certains.
Il y a deux personnages qui m’ont marqué, il s’agit d’Alix et de Valentine.
La première est psycho-criminologue, plus connue sous le nom de « profiler ». Elle est très jeune mais son travail c’est toute sa vie. Elle n’hésite pas à se mettre en danger à la limite de l’inconscience. Mais elle a un sens de l’analyse bluffant même si dans ce livre elle laisse un peu trop ses sentiments prendre le dessus.
La seconde est la numéro 2 de son groupe de flics. Comme Alix, son travail c’est sa vie. Mais elle n’est pas seule, elle est en couple avec une femme légiste. Dans ce livre, elle va devoir donner le meilleur d’elle même car elle va se retrouver à avoir plus de responsabilités. Elle va se laisser un peu débordée et se retrouver en danger en voulant sauver un proche. Mais cependant c’est une flic intègre qui aime son métier.
L’écriture de Danielle Thiéry est d’une grande qualité. Elle arrive à construire une histoire très complexe en gardant un rythme constant avec des moments de grandes tensions.
La psychologie de chaque personnage est très précise et très développée. Au vue du thème et des histoires c’est un point essentiel pour que l’histoire se tienne.
Les révélations se font au fur et à mesure d’une manière qui m’a beaucoup plu : les personnages sont au courant avant nous. C’est difficile à expliquer mais de cette manière ça nous donne envie de continuer la lecture.
Un point essentiel, qui est extrêmement important pour moi, c’est la précision des descriptions du milieu de la police. Danielle Thiéry ayant fait partie de ce milieu (première femme commissaire divisionnaire en France), je ne m’attendais pas à autre chose. Cet élément contribue au côté très réaliste de ce livre.
Quand on dépasse la moitié du livre, on sent une certaine accélération au fur et à mesure des révélations. La lecture devient alors très addictive.
Et l’auteure nous offre un final incroyable où les rebondissements s’arrêtent avec la dernière page !
Ce fût une excellente lecture qui m’a donné envie de continuer à lire des livres de cette auteure qui est une femme absolument adorable.

Editions : Flammarion – Date de parution : 14 Mars 2018 – 544 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.