"Apparitions de Jean Genet" de Emmanuelle Lambert

Présentation de l’éditeur :

« La voix de Genet résonne d’un timbre familier pour qui a, dans son coeur, des enfants malheureux à charge. Ceux nés du côté du bonheur peinent à le percevoir : c’est une apparition qu’il faut saisir avant qu’elle s’évanouisse. »

Vingt ans après sa découverte renversante du poète, la narratrice se voit confier la réalisation d’une exposition sur Jean Genet.

Pas à pas, elle se livre à une enquête à travers documents, films, photographies iconiques, rencontres, lectures. Elle suit les traces laissées par son scandale et, s’interrogeant sur cette oeuvre qui la bouleverse encore, elle s’échappe dans des chemins de traverse. Genet, qui a secoué le monde littéraire et la société française, est d’abord l’auteur d’une oeuvre éprouvante. Mieux vaut donc l’aborder par la bande. Le saisir à travers la voix et le regard des autres.

Cette tentative d’en restituer la figure devient alors une réflexion sur la puissance de la littérature : ses effets et sa persistance par-delà la mort. Et à la fin, l’enquête aboutit à un portrait intime, éclairé d’un jour nouveau sinueux, et féminin.

Avis :

La première fois que j’ai entendu parler de Jean Genet, c’était pour une exposition à l’abbaye de Fontevraud qui a été une prison au milieu du XXème siècle. Genet évoque ce lieu dans « Le miracle de la rose » mais aussi dans « Notre-Dame-des-Fleurs ».
Je me rappelle avoir eu envie de lire un de ses livres suite à cette exposition mais je n’ai jamais pris le temps de le faire. La masse critique Babelio m’a permis de manière détourné ici de m’intéresser de plus près à cet auteur qui en son temps à déchaîner les passions par ce qu’il était, ce qu’il pensait et écrivait.
Dans ce livre, on fait la connaissance de l’auteur à travers une autre auteure en charge de faire une exposition sur celui qui a bercé ses études.
On la suit dans sa découverte et re découverte de l’auteur à travers les archives sur cet homme qui a été abandonné par sa mère et qui a fait de la prison pour de multiples raisons.
Elle retranscrit les émotions que lui procure la lecture de ces archives pour la plupart inédites qui lui montrent des facettes inconnues de son auteur de jeunesse.
Il ne faut pas s’attendre à une biographie complète de l’auteur. Ici on survole juste quelques moments marquants de sa vie à travers les archives mais aussi à travers ceux qui l’ont connus. Ceux là on a l’impression qu’ils sont presque chargés d’une mission qui serait de montrer qui il était vraiment.
Emmanuelle Lambert mets aussi d’une certaine manière en parallèle l’histoire de Genet dans le contexte d’aujourd’hui et la vision qu’en avaient ceux de son époque. Elle nous donne une lecture assez globale de qui il était.
Ce court livre a été passionnant du début à la fin. Il s’est révélé être une très bonne approche de l’œuvre de cet auteur mais aussi de sa personne. L’écriture exigeante demande toute notre attention mais ne nous perds pas un seul instant. C’était une très belle découverte que je recommande à tous ceux qui aiment déjà l’œuvre de Genet mais aussi à ceux qui souhaitent la découvrir d’une manière accessible.

 

Éditions : Les Impressions Nouvelles – Date de parution : 3 Mai 2018 – 96 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.