Phobia, recueil de nouvelles par un collectif d’auteurs

Présentation de l’éditeur :

Dans ce recueil de nouvelles inédites, nos phobies sont disséquées – peur du noir, de la mort, des araignées et même des cons… – et nous lecteurs, sommes malmenés, certes, mais pour la bonne cause !

Avis :

Voici le recueil de nouvelles auprès duquel tu ne peux pas passer à côté !
Déjà c’est pour une bonne cause : l’association ELA qui lutte contre les leucodystrophies. Au début du livre tu as un petit rappel synthétique sur la création de cette association et ce qu’elle fait pour lutter contre cette maladie neurodégénératives qui atteint chaque semaine 3 à 5 enfants…
Et puis quand tu regardes la liste des auteurs et que tu vois par exemple Nicolas Beuglet, Sonja Delzongle ou encore Niko Tackian et bien tu as sacrément envie de le lire ce recueil !
Si cela ne te convainc pas, laisse moi te parler de quelques nouvelles qui m’ont impressionnées.
Comme tu t’en doutes si tu me connais bien, il y a celle d’Olivier Norek. Je ne l’ai pas découverte avec ce recueil car elle était déjà sortie à l’occasion de Quais du Polar à Lyon. Très peu d’exemplaires papiers étaient disponible mais une bonne âme m’en a fait parvenir un dédicacé en plus !
Il est question d’une télé réalité absolument terrifiante : une sorte de Koh Lanta qui finit très mal. Il aborde la dérive de la télé réalité avec brio. En la lisant j’ai repensé à un épisode de Doctor Who ou encore à un épisode Black Mirror. J’ai trouvé cette réflexion extrêmement réelle car cette dérive existe déjà dans certains pays.
Le seconde qui m’a plu est celle bien sûr de la talentueuse Armelle Carbonel. On montre crescendo dans la folie et on le ressent très bien. Son personnage vit pour son art, l’écriture, au point d’en perdre la tête. Elle repousse sans cesse ses limites pour s’immerger dans son histoire. Il est question entre d’un serial killer. Le récit est entre coupé de rapport d’un psychiatre. Ils sont très intéressants pour comprendre cette descente que le personnage principal vit.
Pour finir je vais te parler de celle de Chris Loseus. Celle ci il est difficile de t’en parler pour ne pas te spoiler mais elle m’a vraiment fichue la trouille. Au début on comprend pas du tout ce qu’il se passe mais on se doute que l’issue sera terrible sauf qu’on est loin de se douter de quoi il retourne ! On reste dans le floue mais on a le droit à des descriptions saisissantes. 
Beaucoup d’autres m’ont plus comme celle de Maud Mayeras ou encore celle de Jean Luc Bizien. Celle de Ian Manook m’a beaucoup fait rire et m’a fait penser à du Audiard  et aussi à mon pote Tony Cossu rencontré au salon du livre de Limoges. Les auteurs se sont vraiment surpassés pour arriver à nous faire frissonner en quelques pages.
Ce recueil c’est de la qualité et en plus c’est pour la bonne cause ! Alors vas y fonce l’acheter !!

Éditions : J’ai Lu – Date de parution : 14 Mars 2018 – 317 pages

1 commentaire

  1. Je l'ai acheté à Saint-Maur en Poche cette année d'une part pour la bonne cause mais aussi car beaucoup d'auteurs que j'apprécie y ont participé. Comme toi je suis une inconditionnelle admiratrice d'Olivier Norek notamment ! �� Je n'ai cependant pas encore lu ce livre car j'ai une PAL plus haute que moi ! Mais il est là, il attend son moment… et tu m'as donné envie de m'y plonger !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.