La mer qui prend l’homme de Christian Blanchard

Présentation de l’éditeur :

Entre la guerre d’Afghanistan et l’atlantique nord, un page-turner qui vous plonge dans la tempête des âmes et une mer rouge sang.
Au large des côtes du Finistère, un chalutier à la dérive est localisé. Lors de l’opération de sauvetage, une femme est retrouvée dans une remise, prostrée, terrorisée et amnésique. Le reste de l’équipage a disparu.
Parmi eux se trouvaient trois anciens militaires français. Xavier Kerlic, Franck Lecostumer et Paul Brive avaient embarqué sur le Doux Frimaire à Concarneau, encadrés par le lieutenant Emily Garcia, des services sociaux de la Défense. Celle-ci devait expérimenter avec eux une méthode de lutte contre le stress post-traumatique en les insérant dans un groupe d’hommes soudés par de rudes conditions de travail – les marins du Doux Frimaire.
 » Je ne le sens pas, ce coup. Qu’est-ce qu’on vient faire dans cette galère ?  » Avait lancé Franck en montant à bord, avant que le chalutier ne lève l’ancre en direction de la mer d’Irlande et ne disparaisse des radars…

Avis :

Son précédent livre, Iboga, fut un très gros coup de cœur. J’avais dévoré ce livre saisissant qui abordait, entre autres, la peine de mort.
Ce nouveau livre n’est pas entièrement nouveau. Il s’agit d’une réécriture d’un de ses anciens livres intitulés « Pulsions salines » parus chez Palémon en 2014.
Le premier chapitre nous plonge direct dans l’action. On sait déjà que les choses vont mal se finir.
Puis on fait successivement la rencontre des trois militaires. 
Ces trois personnages sont très intéressants. Au début on voit bien le lien « d’amitié » qui les unit mais on sent assez vite qu’il y a autre chose sauf qu’il est impossible de savoir exactement ce que c’est avant que l’auteur nous le dise. 
L’aumônier est le plus intéressant des trois. Comparé aux autres déjà il n’est pas atteint de SPT, cet élément nous fait déjà nous demander ce qu’il fait là. Sa manière de vivre sa religion m’a beaucoup plu. On le sent très ouvert d’esprit. Cependant on sent bien qu’il cache un lourd secret comme ses camarades.
La mise en place de l’action dans le bateau est très lente. À la vue du premier chapitre on pense assez vite savoir comment tout ceci va finir. La seule chose intéressante est de savoir pourquoi. 
Malgré les retours en arrière dans le passé des trois militaires, j’ai eu du mal à voir où on allait précisément. Jusqu’à la moitié du livre, tout m’a paru très long avec un rythme très lent. Heureusement que l’écriture est plutôt fluide.
La persévérance a été récompensée quand on commence à entrevoir le secret que cache ces trois hommes mais ce qui nous pose encore question est la raison de leur présence sur ce bateau. En parallèle il y a une enquête sur le décès d’un autre de leur camarade. Et c’est là que l’on commence à comprendre certaines choses. 
Plus la fin approche et les révélations sont nombreuses. Une fois faite, savoir comment chacun va terminer chacun des personnages est ce qui nous tient en haleine. Jusqu’à la dernière page l’auteur tient le rythme et nous surprend.
Dans ce livre il est très souvent question de choix et des conséquences qui en découlent. A plusieurs moments le cours de cette histoire aurait pu être radicalement différent. On peut juger les choix des personnages mais on peut aussi essayer de se mettre à leur place surtout à la place des militaires.
Cette partie là de l’histoire est très bien traités et est à mettre en parallèle de comment nos militaires vivent leur métier sur le terrain mais aussi de leur retour.
Même si le début m’a paru très long, ce livre est une belle surprise. Certaines d’actions auraient pu être mieux traitées mais dans l’ensemble on se laisse embarqué dans cette surprenante histoire.

Ce livre malheureusement n’égale pas le niveau du précédent selon moi. J’espère que l’auteur sera relever la barre pour le suivant car je sais qu’il est capable du meilleur.

Éditions : Belfond – Date de parution : 18 Octobre 2018 – 320 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.