Affaires de famille de Agnès Naudin

61uo9kfmvml

Présentation de l’éditeur :

Quand les gens me demandent quelle est ma profession, je leur réponds que je suis capitaine de police à la brigade territoriale de la protection de la famille. Leur réaction est souvent la même :  » Ce doit être dur comme métier, non ?  » Si je leur réponds non, je passe pour insensible. Si je leur réponds oui, je leur mens.

Retour sur trois affaires : un bébé secoué, un viol sur mineure et un viol conjugal. Derrière elles, ce sont avant tout des personnes, des situations familiales complexes, souvent de la maltraitance ou de la violence. Mais comment en parler en gardant une juste distance ?
L’auteur passe tout en revue, sans aucun tabou : les autopsies, les interrogatoires, mais aussi ses réactions de jeune flic. À travers ces histoires, Agnès Naudin dévoile ses propres morceaux de vie – deux réalités, professionnelle et privée, se confrontent et s’entrechoquent.

Avis :

Après avoir lu le livre d’Elise Arfi, avocate, je passe maintenant du côté des flics et d’une brigade en particulier celle de la brigade territoriale de protection de la famille.

A travers trois affaires on va vivre le quotidien d’Agnès Naudin, capitaine de police au sein de cette brigade. Les affaires sont décrites dans les moindres détails du début à la fin jusqu’à ce que le dossier soit transmis au magistrat.

La première affaire a été la plus dur pour moi. C’est le genre d’affaire qu’Agnès espérait ne pas avoir à traiter un jour car en tant que mère déjà elle fait partie des plus difficiles. En dehors de la description de la procédure (qui est très précise) et de la manière d’enquêter, il y a aussi beaucoup d’humain. Dès le début, elle nous montre bien que le policier est avant tout un être humain qui a des sentiments et qui est doué d’empathie. J’avoue avoir versé ma petite larme à la fin.

Pour les deux autres, elles sont plus supportables. On se sent proche d’Agnès. On s’énerves avec elle et on rit avec elle. Pour supporter l’absurdité des déclarations, elle fait preuve de beaucoup d’humour. C’est quelque chose qui est assez connu, les flics font parfois preuve d’humour noir pour prendre un peu de recul.

Ce qui est aussi intéressant et qui se retrouve dans les trois affaires c’est qu’on a l’impression d’enquêter avec Agnès. Elle nous emmène dans son processus de réflexion pour voir ce qui se cache derrière certains faits ou certaines paroles.

Mais ce qui est aussi très important et qui apporte du rythme au livre, ce sont les moments personnels qui entrecoupent les affaires. Agnès nous raconte entre autre sa vie avec son fils mais aussi son cheminement spirituel. J’avoue avoir été un peu surprise au début mais il y a là rien de religieux. C’est plus une manière de voir sa vie et de la mener. Il y a aussi un côté philosophique. Elle nous présente aussi ceux qui l’entourent. On rentre vraiment dans l’intime de sa vie. On se sent du coup très proche d’elle et il y a comme une forme de respect qui s’installe.

Au début à demi-mot et ensuite de manière plus directe, Agnès nous montre et nous donne son avis sur la situation de la police aujourd’hui. Que ce soit côté matériel ou humain, la police est en souffrance et fonctionne comme elle peut. A la fin du livre, on a un profond respect pour ces hommes et ces femmes qui font ce métier.

Cette lecture m’a beaucoup plu. En dehors des affaires qui sont marquantes et qui révèlent beaucoup de choses sur notre société d’aujourd’hui, c’est la manière dont est construit et écrit ce livre qui m’ont donné beaucoup de plaisir à le lire.
On enchaine très vite les pages sans s’en rendre compte ou presque. Pour les affaires, on a envie de savoir comment elles vont se terminer. Le fait qu’elles soient entre coupés de moment de vie personnelle rend le livre beaucoup plus fluide et nous garde en haleine.

Merci Agnès Naudin pour ce livre ! Et merci au cherche midi de l’avoir édité car je pense que dans le climat actuel ce livre peut apporter beaucoup de choses très intéressantes.

Editions : Cherche Midi – Date de parution : 6 Septembre 2018 – 304 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.