Les filles du panier (Sade II) de Ludovic Miserole

71CM6XnwKxL

Présentation de l’éditeur :

Après l’affaire d’Arcueil, et au plus grand soulagement de sa famille, Donatien de Sade tente de se faire oublier quelque temps à La Coste.
Mais les démons de la perversité qui sommeillent en lui ne tardent pas à reprendre le dessus…
Après l’affaire d’Arcueil, et au plus grand soulagement de sa famille, Donatien de Sade tente de se faire oublier quelque temps à La Coste. Au sein de son château, il multiplie les représentations théâtrales et les paternités affichant une apparente respectabilité.
Mais les démons de la perversité qui sommeillent en lui ne tardent pas à reprendre le dessus…
Accompagné de Latour, son fidèle valet, Sade part assouvir ses vices dans la cité phocéenne…

Avis :

Après un premier tome très réussi, Ludovic Miserole revient avec un second tome sur des Crimes du Marquis de Sade.
Tout comme le premier tome, il se base sur des faits réels connus et d’autres inédits. Il se base aussi sur une grande quantité de documents d’époque. Ce point est celui qui m’a le plus impressionnée. Chaque document cité est très bien utilisé dans le récit. C’est quelque chose qui me fascine chez ces auteurs qui décident de partir de faits réels et d’écrire leur propre histoire.

Dans ce livre, le marquis va passer quelques jours à Marseille pour, soit disant, récupérer de l’argent. Depuis l’affaire Rose Keller, le marquis est parti vivre dans le Sud avec femme et enfant ainsi qu’avec sa charmante belle-sœur. Mais les finances sont au plus mal et le marquis n’a pas assouvir son appétit sexuel comme il l’entend.
Une fois à Marseille, on se doute que les choses vont mal tourner. Peut-être que ce sera l’affaire de trop ?

Dès le début du livre j’ai été emporté dans cette histoire. Retrouver les personnages n’est pas ce qui m’a enchanté le plus à part celui de Julie qui est brillamment mené. Mais c’est surtout cette découverte de l’histoire du Marquis de Sade qui m’a fascinée. L’auteur nous la décrit avec beaucoup de précision et de réalisme.

Cependant dans ce livre, certains personnages m’ont bouleversée. Pour celui de Julie Danière, j’ai du mal à trouver les mots. L’auteur en avait fait une femme forte et persévérante dans le premier tome. Et bien dans ce second c’est l’apothéose ! On est obligé d’être bouleversé par ce qu’elle va vivre. Mais il a su lui rendre justice et honneur et rien que pour ça je dis merci.
Un autre personnage qui fait son apparition à Marseille, il s’agit de Marguerite Coste. Je ne vais pas en dire beaucoup sous peine de vous spoiler son histoire, mais il y a entre autre un chapitre la concernant (27) qui est d’une simplicité mais d’une beauté très puissante. J’espère qu’on la reverra pour savoir ce qu’il en est de son histoire.
De manière générale, l’auteur maitrise très bien ses personnages, ceux qui étaient là dans le premier tome prennent beaucoup plus d’ampleur dans ce second tome. Pour les nouvelles, il leur rend très bien justice.
Pour ce qui concerne le Marquis, je l’ai trouvé beaucoup plus sombre et plus « tordu ». Il va encore plus loin dans sa folie et quand il est mis au pied du mur, il va encore plus loin et est prêt à tout pour s’en sortir.

L’écriture est tout aussi bonne que le premier, je l’ai peut-être trouvé même plus passionnante et poussée. L’auteur nous fait vraiment vivre l’action. Il ne se contente pas de décrire, il y met de la vie. Certaines scènes sont encore plus crues que dans le premier. On ressent un certain malaise mais c’est normal. L’horreur va encore plus loin.
Un petit détail qui m’a beaucoup plus car on ne perd pas de temps, c’est la manière qu’il a d’amené la fin de certains personnages. Il ne rajoute pas un chapitre de plus un peu plus loin dans le livre, il nous dit directement ce qui arrivera plus tard à la fin du chapitre. Ou alors quand il ne s’agit pas des fins des personnages, il nous donne un indice sur ce qu’il va arriver plus tard et j’aime beaucoup car on peut s’y préparer. Mais il arrive aussi très bien à nous induire en erreur !

Tout dans ce livre est juste et parfait à mon sens. La suite (et fin) promet d’être explosive à mon avis. C’est un grand coup de cœur comme le premier tome ! Je ne fais pas de souci pour la suite, Ludovic sera nous faire un troisième et dernier tome à la hauteur des deux premiers.
Si vous ne connaissez pas l’histoire du Marquis, je pense que c’est une bonne manière de la découvrir mais âmes sensibles s’abstenir à mon avis.

Editions : French Pulp – Date de parution : 11 Avril 2019 – 450 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.