Si tu m’oublies de Tonie Behar

81gsUt8P-xL

Présentation de l’éditeur :

« Vingt ans plus tard, tu en es toujours là : te perdre à retrouver Joachim ! » Il suffit parfois d’un simple coup de sonnette pour que tout s’emballe.

Violette mène une vie calme et rangée entre son métier d’ophtalmologue et ses jumeaux. Elle a soigneusement posé un couvercle hermétique sur son passé, les blessures, la passion. Jusqu’au jour où Joachim Calderon sonne à sa porte, après de longues années d’absence, pour lui demander de cacher cinq millions d’euros en petites coupures. D’où vient cet argent ? Dans quel jeu dangereux son grand amour d’adolescence est-il impliqué ? Contre toute raison, Violette accepte de l’aider. Et les ennuis commencent.

Quand elle comprend, quelques jours plus tard, que Joachim a de nouveau disparu sans laisser d’adresse, Violette décide de partir à sa recherche. Car si Joachim cache un secret… elle aussi !

Avis :

Je n’ai pas pour habitude de lire de la romance car c’est un genre qui ne me passionne pas. Quand Tonie Behar m’a parlé de son livre elle m’a bien précisé qu’il n’y avait pas que ça dans son livre et surtout que ce n’était pas le genre prédominent. J’ai accepté de le lire car il y a un peu de thriller dans ce livre.
Mais je partais avec quelques appréhensions dans cette lecture. Cependant j’avais envie de quelque chose de léger donc pas trop prise de tête par rapport à ma lecture précédente (qui n’était pas prise de tête mais assez lourde côté contenu).

On commence ce livre directement dans le feu de l’action pour faire connaissance avec Violette, le personnage principal du livre, ainsi que sa petite famille. Le départ en vacances va virer au cauchemar pour elle. Elle va jouer de malchance et se retrouver au commissariat au lieu de partir en vacances avec ses enfants. La raison est assez étrange et surtout ne trouve pas d’explication. J’avoue que j’ai trouvé ça très bizarre et je me suis bien demandé où on allait dans cette histoire. Ensuite il y a le moment clé qui fait basculer l’histoire mais là encore on se demande où l’on va car rien ne semble logique ou du moins avoir un semblant d’explication.

Mais l’action du livre ne se passe pas uniquement dans le présent !
On alterne le présent avec le journal intime de Violette. Cela nous permet de la comprendre un peu mieux et surtout de savoir ce qui s’est passé avec différents personnages présents dans le livre. Mais il faut s’armer de patience avant de connaitre les éléments qui seront vraiment important pour nous pour comprendre pourquoi Violette est aussi secouée après le retour de Joachim. Ces passages-là sont une excellente idée pour le rythme du livre. Sans ces chapitres je pense que l’on se serait ennuyé. En plus ils m’ont assez bluffé car le style correspond bien à une adolescente. C’est donc à la fois drôle et très réaliste. L’auteure a su se mettre à la place d’une adolescente sans en faire trop.

Donc du côté de l’histoire, tout se tient assez bien. C’est fluide et logique. L’auteure garde un suspens constant dans ce livre avec des retournements de situations. On est tenu en haleine du début à la fin sans que ce soit très compliqué comme dans certains thrillers. Etant donné qu’on est entre de la romance et du thriller, l’un sert de support à l’autre sans dénaturer.
Le style de l’auteure est bon sans être inoubliable sans envolée lyrique. Elle colle au style et à ce qui est attendu de la part du lecteur qui se lance dans ce livre : pas de prise de tête. C’est bon sans être simpliste et trop plat comme j’aurais pensé.

Côté personnages, celui de Violette est le plus remarquable. Même si j’ai eu une impression de déjà lu, elle m’a beaucoup fait rire et je l’ai trouvé très crédible. Son parcours n’est pas simple mais il est assez admirable. Faire des études de médecine et concilier sa vie de famille n’est déjà pas facile. Mais si en plus on rajoute un ancien petit ami qui refait surface, ça relève de la science-fiction !! On peut s’identifier à ce personnage et la trouver très attachante.
Les personnages secondaires sont aussi intéressants mais aucun ne m’a marqué plus que ça. Le point faible est ici pour moi. Ça manque un peu de crédibilité sans que ça porte préjudice à l’histoire en général. Le personnage du commissaire est plus drôle que terrifiant. Dès le début on sent qu’il cache quelque chose car tout ce qu’il fait n’est pas net. De plus son physique et son style sont très suspects et très cliché.
La fille de Violette, Cheyenne, m’a aussi un peu perturbée. Sans vous spoiler le livre, sa réaction était assez étrange même si on comprend qu’elle peut être déstabilisée par ce qu’il se passe. J’ai eu beaucoup de mal avec ces moments-là et surtout les chapitres où on a le droit à ses notes sur son Iphone.

Au final j’ai passé un très bon moment de lecture. J’ai lu ce livre en deux jours et demi ce qui est un très bon signe pour moi. On a envie de savoir comment cette histoire va se finir et surtout qu’elles sont les secrets des personnages. Le final est très réussi même si j’ai eu peur au début que l’on tombe dans le cliché alors que ce n’est pas vraiment le cas.
L’auteure a su nous livrer une histoire parfaite à lire pendant les vacances pour se détendre.

Editions : Charleston – Date de parution : 22 Janvier 2019 – 352 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.