Qui m’aime me sauve de Nathalie Delassy

31Y2cG81mhL

Présentation de l’éditeur :

Rien ne dépasse. Carrière, maternité, amitiés… Mais derrière cette image parfaite, aucune confiance en moi. Mes émotions font le yoyo. On m’admire ? Le monde m’appartient. On me rejette ? Je suis réduite en miettes.

Je suis envahie par le besoin obsessionnel d’être aimée. Célibataire, j’ai l’impression d’être inutile et de m’ennuyer. En couple, je me transforme en dépendante affective. De violentes angoisses me plongent dans les excès de la boulimie. Un jour, je tombe sous l’emprise sexuelle d’un homme.

Je suis prête à n’importe quoi pour ma dose d’amour.

Vraiment n’importe quoi…

Avis :

En lisant la quatrième de couverture, j’ai eu l’impression de me reconnaitre en partie. C’est assez étrange car je lis peu de témoignage en général, par manque d’intérêt souvent.

En le commençant, je n’avais pas à l’esprit que c’était un témoignage. Je n’avais pas lu le petit paragraphe en italique sur la quatrième. Mais dans un sens ce n’est pas plus mal de ne pas avoir ce détail à l’esprit pendant la lecture. Je pense que cela m’a permis de prendre une sorte de distance avec le récit.

Nous suivons Nathalie de son adolescence jusqu’à sa vie de femme puis de mère. C’est quelque chose d’intéressant pour voir la progression de son évolution et aussi comprendre les causes de son mal être qui se traduit très vite par de la boulimie.

Le début du livre sur son adolescence est très intéressant de par la forme. On a l’impression que c’est une ado qui nous raconte son histoire. C’est important pour saisir le déclencheur de sa boulimie et de son besoin d’être parfaite en tout point. Cependant j’ai trouvé le début un peu long. On n’arrive pas assez vite au début de sa vie d’adulte et de femme qui est ce qui m’intéressait le plus.

Mais une fois que nous y sommes, les choses deviennent intéressantes et s’accélèrent un peu. J’ai enchainé les chapitres sans m’en rendre compte. Sa descente aux enfers arrive très vite et le basculement qui lui fait enfin comprendre que quelque chose ne va pas est saisissant.

Au début on pense que l’on parle que de la boulimie mais on comprend après que ça va bien au-delà. Il s’agit de la pression que l’on se mets à cause des autres pour être toujours au top mais aussi de cette dépendance affective qui peut nous bouffer complètement. L’auteure l’aborde assez bien dans l’ensemble. Mais ce que je pourrais lui reprocher c’est parfois le manque de remise en cause. Ce n’est pas que les autres qui sont responsables mais aussi elle en partie. Ceci n’est qu’un avis personnel étant donné que nous sommes tous le temps de son point de vue à elle. On pourrait prendre fait et cause uniquement pour elle, j’avoue que j’ai eu du mal là-dessus.

Dans l’ensemble, c’est un livre qui m’a marqué. Il ne m’a pas laissé indifférente. On ne peut pas rester insensible face à ce témoignage qui est en dit long aussi sur notre société. Cette société qui nous demande toujours d’en faire plus et qui nous pousse à la performance. Sans parler de celui de fonder une famille pour être dans la norme. Nathalie a eu raison de faire ce livre. Je pense qu’il peut aider d’autres personnes dans une situation similaire. Ce livre peut (et devrait) pousser au débat tant le sujet est important. Je pense que j’aurais ce livre toujours dans un coin de ma tête quand je serais dans un moment un peu « down ». On pourrait dire que ce livre est un hymne à la libération des entraves qu’on se mets et qu’on nous met.

Editions : Seramis – Date de parution : 24 Octobre 2019 – 192 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.