Peurs bleues de Mathou

71KW42PoHrL

Présentation de l’éditeur :

Peurs de l’avion ou des insectes, de ne pas être à la hauteur, de dire non, du jugement des autres… Les angoisses, c’est souvent plus fort que nous. Et Mathou les collectionne. Avec la dérision qu’on lui connaît, l’autrice nous raconte ses doutes et ses frayeurs : les petits, les grands, les bien réels ou les délirants. Mais sans doute qu’elle n’est pas la seule à se faire des nœuds au cerveau, non ?!

Avis :

Quand Mathou sort une nouvelle BD, je me jette dessus dans la seconde car je sais déjà que je vais passer un excellent moment de lecture.

Elle a le don en parlant d’elle de aussi parler de nous. Elle aborde ses peurs qui ressemblent aux nôtres. C’est ainsi que j’ai ressenti cette lecture. Elle parle du quotidien en y mettant toujours une petite touche d’humour.

Ce qui  m’a aussi interpellé c’est le fait de reconnaître des gens dans les situations qu’elle décrit. C’est très drôle de lire des situations déjà vécues.

Mais il n’y a pas que du négatif en parlant des peurs sinon cela serait vite devenu ennuyant. Il y a en plus de l’humour, une morale à la fin de chaque chapitre. Elle nous aide à dédramatiser et à mieux comprendre nos peurs et à vivre avec.

Avec Mathou, il y a toujours l’idée de s’accepter tel que nous sommes et surtout de ne pas laisser la société nous coller une étiquette qui fait que l’on se sent mal. La fin du livre est particulièrement bien réussi et correspond tellement au discours que l’on doit entendre plus souvent.

« Je ne m’excuse pas d’exister. » C’est l’une des dernières phrases de cette BD et surement celle que l’on devrait se répéter chaque matin au lieu de culpabiliser et de se sentir mal pour ce que l’on est.

Je n’ai pas parlé des dessins car ils sont comme dans les autres livres de Mathou : Parfait ! Mais ce qui est intéressant de souligner c’est le choix des nuances de bleus. Cela colle très bien avec le thème des peurs. La dernière double page et cette explosion de couleurs c’est la conclusion parfaite !

Ce fut bien sûr un gros coup de cœur comme chaque livre de Mathou. Elle cible juste et fait mouche à chaque fois. Elle sait aussi très bien se renouveler et c’est important.

Donc go chez ton libraire dès qu’il aura ré ouvert 😉 

Editions : Delcourt – Date de parution : 26 Février 2020 – 160 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.