Le fleuve des brumes de Valerio Varesi

Le-fleuve-des-brumes

Présentation de l’éditeur :

La pluie tombe sans discontinuer et les eaux du Pô montent dangereusement. Dans le brouillard, une péniche dérive sans personne à bord : où est passé Tonna, le batelier ? Étrange. D’autant que la même nuit, son frère est retrouvé mort dans un accident suspect. Le commissaire Soneri se plonge dans le passé des deux hommes et exhume leurs lourds secrets. Sur les rives du fleuve, rien n’a été oublié des combats de la Seconde Guerre mondiale. Ni pardonné.

Avis :

Pour une raison que j’ignore, je n’avais jamais lu le premier livre de Valerio Varesi. Il dormait depuis longtemps dans ma gigantesque PAL…Mais ayant lu son dernier livre avec beaucoup d’avance sur la date de sortie, je me suis dit qu’en attendant ce serait l’occasion de le lire et de vous en parler.

Le premier chapitre est très étrange mais extrêmement captivant. J’avoue ne pas avoir tout compris car comparé aux livres qui suivent c’est un début assez inhabituel. Je n’ai pas tout compris mais j’étais captivé par ce bateau qui dérive sur un fleuve en pleine crue avec quelqu’un à bord dont on ignore l’identité précise. On sent une certaine tension qui monte dans ce chapitre.

Cependant j’étais assez dubitative pour une fois sur la suite.

Mais très vite mes craintes ce sont envolées une fois l’entrée en scène du commissaire Soneri. L’enquête sur ce qui semble être un suicide dans un hôpital lui parait trop simple et son instinct va lui prouver qu’il a raison. Mais ce qui est surprenant c’est la disparition d’un homme à plusieurs kilomètres de là qui porte le même nom de famille que celui de l’homme qui se serait suicidé.

On plonge ainsi dans l’histoire sombre de l’Italie. Celle que beaucoup préférait oublier ou deux camps s’affrontaient : les communistes et les fascistes.

Ces deux enquêtes qui semblent comme à chaque fois n’avoir aucun rapport entre elles nous plonge dans l’Italie profonde, loin de la ville et surtout sur le cours du fleuve Pô.

L’auteur nous embarque dans une histoire qui peut paraître longue mais qui prend son temps comme toujours. Notre commissaire Soneri n’est pas un adepte des méthodes modernes. Il préfère prendre le temps de connaître les gens pour trouver les pistes qui vont le mener à la résolution de l’enquête qui sera toujours inattendu.

En plus de découvrir l’histoire sombre de l’Italie, on découvre un autre mode de vie au bord de ce fleuve avec aussi ses spécialités culinaires. Valerio Varesi nous offre un portrait passionnant de son Italie. Il enrobe toujours tout ça avec son écriture poétique envoûtante.

Les personnages sont tous fascinants. Les membres du cercle nautique sont mystérieux mais représentent bien cette Italie profonde. Tous ces personnages donnent parfois des dialogues étranges mais avec une intense réflexion sur la vie comme sait si bien le faire l’auteur.

Notre commissaire Soneri est toujours égal à lui-même et il me fascine toujours autant. C’est un épicurien avec qui on a envie de passer des soirées sans fin à refaire le monde. On découvre aussi le « début » de sa relation avec Angela qui est certes secondaire par rapport au reste mais qui reste intéressante.

Ce livre, comme les suivants, a tous les ingrédients pour être une merveille ! Cet auteur est peut être l’un des seuls dont je sais que je ne serais jamais déçue. J’aime sa façon de prendre le temps et de nous offrir un polar à l’ancienne où l’on prend son temps de connaître chaque personnage avant de trouver le coupable.

Il s’agit donc encore d’un coup de foudre (niveau au dessus du « coup de cœur ») ! La constance de cet auteur est absolument remarquable tout comme son imagination qui nous empêche de nous ennuyer dans ses histoires qui s’ancrent toujours dans le présent avec un regard cette fois ci sur le passé.

Editions : Points /Agullo – Date de parution : 4 Mai 2017 – 288 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.