Claustrations de Salvatore Minni

41R1WZs3ViL

Présentation de l’éditeur :

Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils portent le même tatouage sur le bras… Clara, que son amie Françoise recherche depuis plusieurs semaines, se réveille un matin étendue sur le sol d’une cellule obscure et infestée d’insectes ; M. Concerto tente de découvrir les raisons qui l’ont conduit dans une chambre d’isolement, tandis que Charles se cloître de son plein gré. Chacun d’entre eux se retrouvera face à son destin. Mais, dans leur quête de la vérité, ils se rendront très vite compte que les apparences ne sont pas celles qu’ils croyaient…

Avis :

Il était dans ma Pal depuis presque 2 ans et depuis quelques temps j’avais très envie de le lire pour découvrir l’écriture de Salvatore dont tout le monde parle en bien comme en mal (mais je reviens là-dessus quand je chroniquerais son second livre).

Quand j’ai acheté ce livre ce n’était ni pour la couverture, ni pour le titre et ni pour le résumé mais tout simplement parce qu’il s’agissait d’un thriller psychologique et qu’il venait d’un nouvel auteur belge. Donc je me suis lancée dans cette lecture sans aucune attente et sans aucun préjugé.

Dans ce livre on alterne entre les histoires de plusieurs personnages qui ne semblent avoir aucun lien entre eux. Nous avons un homme qui est interné dans un institut psychiatrique, une femme qui s’est fait enlever et qui semble être dans une sorte de prison, une autre femme qui recherche la précédente et enfin un homme qui se cache dans la cave de sa maison pour ne pas se faire arrêter.

L’absence de lien apparent est perturbant pour le lecteur qui se demande bien où il va. Pour ma part j’ai assez vite repéré des petits éléments communs mais cela ne m’a en faite pas vraiment aidé au début de ma lecture.

Les réponses que le lecteur se pose seront données uniquement par l’auteur qui doucement va nous amener vers la résolution de cette histoire. Mais même quand le lecteur aura les réponses, il y a encore quelque chose que le lecteur va découvrir et qu’il n’aura pas venu venir ou presque.

L’auteur endort son lecteur en lui faisant quasiment oublier une scène qu’il a lue et à laquelle il n’avait pas de réponse.

C’est là que ce livre est vraiment très fort car en plus de te raconter une histoire avec une ambiance angoissante, l’auteur te mène par le bout du nez et te lâche une grosse bombe à la toute fin que tu ne vois pas venir.

Pour revenir sur l’ambiance du livre, les différentes histoires sont plutôt bien menées même si il y en a une en particulier qui m’a touché car telle qu’elle est présentée, elle pourrait être vrai dans un futur proche ou lointain. Avant de commencer l’histoire, l’auteur nous dit que ce que nous lisons se passe à notre époque dans le pays dans lequel on vit. Avec ça je trouve que cette histoire en particulier a encore plus de force.

Ce qu’il y a aussi de très réussi dans ce livre, c’est le rythme. Les chapitres sont courts ciselés à la perfection qui font que tu les enchaînes sans vraiment t’en rendre compte. L’auteur nous garde toujours en haleine avec des fins de chapitres qui maintienne le suspense.

Je suis rarement surprise et j’arrive toujours à voir les ficelles dans les polars comme dans les thrillers. Mais là j’avoue que je n’ai rien vu venir ! Tant que l’auteur ne nous mets pas sur la voie on ne peut vraiment pas comprendre ce qu’il se passe. Pour un premier roman avoir une telle maîtrise de son intrigue et du suspense c’est bluffant.

Cher Salvatore, sache que tu m’as bien eu et que c’est assez rare pour que je le dise et que je me répète !

Editions : Nouvelles Plumes – PHÉNIX NOIR – Date de parution : 2018 – 288 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.