Rien n’est écrit de Sandrine Catalan-Massé

61C1r-i+UIL

Mon avis :

Autant être honnête dès le départ : je ne fait pas partie du public ciblé par ce livre. Et cela pour plusieurs raisons. Je ne suis pas une mère de famille (et je n’ai pas pour l’instant le désir de l’être). Et surtout je ne suis pas une amatrice de feel good book même si il m’arrive d’en lire. Je suis très critique envers ce genre qui tombe trop souvent dans le cliché. Donc autant dire que je me suis lancée dans cette lecture avec quelques craintes.

Les trois premiers chapitres sont étranges et un peu trop long à mon goût. Je ne comprenais pas dans quoi je débarquai ni de quoi ça parlait. Mais à la fin du troisième chapitre j’ai commencé à y voir plus clair. En faisant plus court donc moins descriptif on aurait, je pense, gagné un peu de rythme.

Mais une fois que l’on rentre a proprement parlé dans l’histoire et bien ça devient assez addictif…

On jongle au début avec des scènes du passé et du présent pour mieux saisir les sentiments de ce personnage principal, Daisy. Le fait qu’elle nous raconte son histoire et celle de son fils alors qu’elle est décédée est un pari assez osé de l’auteure mais qui garde un sens et apporte vraiment quelque chose. Sans cela je pense que ce serait un peu ennuyant de suivre l’histoire uniquement du point de vue du fils. Daisy nous permet de prendre du recul et de mieux apprécier le message de l’auteure.

La chronologie de cette histoire est aussi très bien choisie et tout à fait logique. Le fils de Daisy est un personnage que l’on apprend à connaître et que l’on voit grandir à travers le regard de sa mère décédée. J’ai trouvé son fils très attachant et très crédible dans l’ensemble. Le voir s’affirmer et devenir un adulte est très touchant pour le lecteur qui a l’impression de faire partie de cette « famille » qui se reconstruit.

Pour le personnage de Daisy j’ai du mal à avoir un avis sur elle. Même si on suit tout à travers elle, le faite qu’elle soit là sans être là est un peu déstabilisent par moment. Ce petit côté fantastique est une bonne chose pour cette histoire mais n’étant pas très fan du fantastique c’est ce qui explique peut être mon avis indécis. L’auteure en a peut être un trop fait quand par exemple Daisy se rend compte qu’elle peut agir sur ce qui est liquide. Ses états d’âme de fantôme sont normaux mais pas forcément nécessaire selon moi.

Le message de l’auteure à travers ce livre est intéressant même si je ne me suis pas sentie concernée. J’ai trouvé ça assez pertinent comme questionnement sur ce que l’on laisse à nos enfants une fois décédé. Ça peut aussi questionner plus large sur la trace que l’on veut laisser à nos proches pour les aider à traverser le deuil.

Ce livre m’a plu et rien que ça c’est un exploit. Je l’ai même dévoré car j’avais envie de connaître la fin qui est très réussi et même libératrice. Ce petit retournement à la fin est même très bien choisi car on ne s’y attend pas du tout.

C’est une lecture parfaite pour cet été !

Présentation de l’éditeur 

Quelles sont les valeurs les plus importantes à transmettre à son enfant ?

Daisy, actrice au sommet de la gloire, quitte Paris pour s’installer près de Montpellier avec sa tribu : son fils de dix ans, Joseph, son mari, Raphaël, la gouvernante, Filipa, et sa fille, Louise, sans oublier Hubert, leur chien aveugle. S’annonce alors le temps des jeux dans le sable, des soirées en bord de mer, à regarder grandir Joseph. Mais c’est sans compter avec un coup du sort : une maladie foudroyante frappe Daisy, qui déploie ses dernières forces pour trouver le moyen le plus ingénieux de rester en lien avec son fils, bientôt orphelin, par-delà la séparation.

Editions : Robert Laffont – Date de parution : 4 Juin 2020 – 288 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.