Les Chroniques de Prydain Tome 3 : Le château de Llyr de Lloyd Alexander

Présentation de l’éditeur :

Depuis la destruction du Chaudron noir, Taram et Eilonwy coulent des jours paisibles dans la ferme de Dallben. Mais le vieil enchanteur décide d’envoyer la princesse parfaire son éducation de « gente dame » à la cour royale de l’île de Mona. Accompagné du loyal Gurgi, Taram escorte la jeune fille jusqu’à Mona, sur le vaisseau de Rhun, jeune prince héritier jovial mais terriblement maladroit.
Alors qu’il commence à prendre conscience de ses sentiments pour la princesse et envie la noble lignée de Rhun, Taram retrouve à Mona son vieux compagnon, le roi et barde Fflewdur Fflam, ainsi que le prince Gwydion, présent incognito au château. Ce dernier lui apprend que la princesse est sous la menace d’Achren, la sorcière maléfique qui l’a retenue prisonnière toute son enfance et convoite toujours ses pouvoirs d’ultime enchanteresse de Llyr.

Avis :

Vous allez sûrement vous dire que je me répète dans cette chronique sur le tome 3 des Chroniques de Prydain mais c’est justifié.

Avant tout je dois dire que j’avais hâte de lire ce tome 3 et que je vais enchaîner bientôt avec le tome 4. Ensuite il nous restera un tome 5 à découvrir. J’apprécie beaucoup le fait que les éditions Anne Carrière n’est pas attendues trop longtemps entre la parution de chaque tome.

Dans ce tome ci on se concentre plus sur le personnage de Eilonwy qui est une princesse royale et la dernière de sa lignée. Ce n’est pas un personnage que j’ai beaucoup apprécié depuis le début car c’est un peu une petite peste très sûre d’elle. Mais il faut avouer qu’elle a beaucoup changé depuis le tome 1.

Cependant nous allons faire la connaissance d’un autre personnage qui sera tout aussi insupportable qu’Eilonwy. Le prince de Mona, Rhun, est un gaffeur né. On se sent solidaire de Taram qui va devoir le supporter et prendre beaucoup sur lui.

Très vite nous allons retrouver les personnages les plus importants des Chroniques de Prydain qui vont s’embarquer dans une aventure qui va rapidement les dépasser. L’action démarre, comme dans les précédents tomes, très rapidement. On n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer ou de se repose dans ce tome dont les pages défilent à vive allure.

Mais on se demande bien comment nos héros vont réussir à sauver la princesse à cause du prince de Mona qui met tout le monde en fâcheuse posture en permanence et ce jusqu’à la fin ! Il règne donc une tension permanente qui ferait perdre presque tout espoir au lecteur…

Mais l’auteur nous réserver un sacré rebondissement pour la fin comme il en a le secret.

Dans ce livre on retrouve bien sûr quelques morales et surtout une envie de la part de l’auteur de transmettre quelques valeurs humanistes aux jeunes lecteurs qui sont particulièrement bien amenées.

Ce troisième est donc encore une fois une grande réussite. Tous les ingrédients qui ont fait le succès des deux précédents tomes sont là pour notre plus grand plaisir.

Une mention spéciale pour la traduction que je trouve extrêmement bien réussi et d’un haut niveau pour les jeunes lecteurs.

Les tomes précédents :

Les Chroniques de Prydain Tome 1

Les Chroniques de Prydain Tome 2

Editions : Anne Carrière – Date de parution : 26 Juin 2020 – 208 pages

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.