Rassemblez-vous en mon nom de Maya Angelou

Présentation de l’éditeur :

Silhouette imposante, port de tête altier, elle fait résonner la voix d’une femme noire, fière et volontaire, qui va devoir survivre dans un monde d’une extrême dureté, dominé par les Blancs. Une voix riche et drôle, passionnée et douce qui, malgré les discriminations, porte l’espoir et la joie, l’accomplissement et la reconnaissance, et défend farouchement son droit à la liberté. Après l’inoubliablement beau Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage, Maya Angelou poursuit ici son cycle autobiographique. Maya Angelou fut poétesse, écrivaine, actrice, militante, enseignante et réalisatrice. Elle a mené de nombreux combats avant de devenir une icône contemporaine qui a inspiré la vie de millions de personnes. Elle a côtoyé Nelson Mandela, Martin Luther King, Malcolm X et James Baldwin. A sa mort, Michelle Obama, Rihanna, Oprah Winfrey, Emma Watson, J. K. Rowling et beaucoup d’autres encore lui ont rendu hommage.

Avis :

Premier livre de la rentrée littéraire 2020 !

Ce n’est pas un texte nouveau car il était paru une première fois en français chez Belfond en 1990. Mais cette auteure est plus que d’actualité aujourd’hui où une partie de la population semble être en quête d’identité.

L’auteure est une figure majeure de l’histoire américaine. Elle a côtoyée lors de ses combats des gens comme Malcom X ou encore Martin Luther King. Ici on se concentre sur une partie de sa jeunesse quand elle avait entre 18 et 20 ans avant qu’elle ne parte pour New York.

Dans ce livre on voyage au cœur de l’Amérique profonde et que l’on connaît peu. Elle n’a peut être rien à voir avec l’Amérique de maintenant mais il en reste quand même quelques traces aujourd’hui. Maya n’était pas vraiment confronté à un racisme pur et dure. Ce n’est pas le sujet du livre et ce n’est que très peu abordé à par quand elle retourne vivre chez sa grand-mère dans l’Arkansas. Je m’attendais pourtant à ce qu’il en soit grandement question mais ce n’est pas ce qui semble intéressé Maya à cette époque, c’est même quelque chose dont elle a très peu conscience.

La vraie question abordée dans ce livre est plus sur sa place de jeune femme/jeune mère dans cette société et d’y trouver sa place. Elle enchaîne les petits boulots à une vitesse hallucinante pendant ces quelques années. Elle passe de serveuse à chauffeuse et passe par d’autres métiers plus difficiles. Elle nous raconte aussi avec beaucoup de pudeurs ses relations avec les hommes de sa vie. Elle a un grand besoin d’être aimée et de se sentir en sécurité. Elle en arrive même jusqu’à oublier son fils, Guy. Elle l’aime mais elle a du mal à concilier son besoin d’être aimé, d’avoir un peu de stabilité financière et le fait d’être mère.

J’ai très vite accroché au style de l’auteure pour raconter son histoire. Les chapitres sont courts et elle s’intéresse vraiment à l’essentiel pour faire passer son message. Même si le texte original date de 1974, je ne trouve qu’il n’a pas pris une ride et qu’il peut encore parler à la génération d’aujourd’hui et pas qu’aux Etats-Unis. Les problèmes abordés ne sont pas uniquement présents aux USA, il y a un côté universel à son autobiographie.

Ce livre fut une belle découverte. Je connaissais l’auteure de nom mais je ne connaissais pas sa vie. Elle a écrit d’autres livres sur sa vie, celui-ci n’est que le deuxième par ordre de parution. Son parcours en tant que femme est admirable. Elle s’est battue toute sa vie pour les causes qui lui tenait à cœur et elle a été (et est encore) une source d’inspiration pour des générations de femmes comme Michelle Obama, Christiane Taubira ou encore Emma Watson.

Editions : Notabilia /Editions noir sur Blanc – Date de parution : 20 Août 2020 – 266 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.