Disparaître ici de Kelsey Rae Dimberg

Présentation de l’éditeur :

Petite-fille de Jim Martin, le tout-puissant sénateur de l’Arizona, Amabel, cinq ans, a l’impression d’être suivie par une mystérieuse femme rousse. Sa baby-sitter, Finn, a du mal à la croire jusqu’au moment où elle aussi remarque cette étrange présence. Qui est cette femme ? En veut-elle à Amabel ou bien plutôt à Finn, dont le passé est plus obscur qu’elle ne le prétend ? Ou bien est-ce la famille du sénateur qui est visée, en particulier son fils, Philippe, dont l’existence a été marquée par un mystérieux drame ?
Telles sont quelques-unes des questions que l’on se pose à peine passée la dixième page du livre. Et ce n’est que le début de cette véritable leçon de suspens au centre de laquelle se tient Finn, jeune femme attirée par un monde de lumière, qui va peu à peu se perdre dans ses zones d’ombre.
Douée d’une habileté confondante à manipuler le lecteur, Kelsey Rae Dimberg nous tient en haleine du début à la fin de ce récit palpitant dans lequel elle dissèque d’une main de maître le monde du pouvoir, sa corruption et sa volonté de garder à tout prix ses secrets à une époque où tout doit pourtant être public.

Avis :

Nouvelle chronique pour la team thriller du Cherche Midi !

Le pitch de la quatrième de couverture est alléchant. Rapidement je me suis plongé dans cette histoire qui me plaisait bien au début. Le personnage principal, Finn, semble être une fille assez sympathique et sa relation avec Amabel est touchante. Le contexte de la réélection d’un sénateur colle bien avec l’actualité des USA et les présidentielles.

L’ambiance est très américaine et pour ma part j’ai trouvé ça très crédible mais pas forcément compréhensible pour la lectrice française que je suis. Mais j’ai pris ça pour une découverte de cette culture si différente de la notre dans ses codes comme en politique.

Ce livre est décrit comme un thriller. J’avoue que j’ai eu du mal à trouver ce qui en faisait un thriller au début. On a cette femme qui sort de nulle part et qui tourne autour de la petite Amabel mais on ne comprend pas pourquoi. Ce que l’on comprend encore moins c’est l’attitude de Finn qui ne fait pas ce que nous ferions tous : en parler aux membres de la famille. C’est une des nombreuses choses d’une très longue liste qui m’ont amené à ne pas apprécier ce personnage principal.

Assez vite je l’ai trouvé naïve et étrange. Elle a un passé qui reste très flou pendant quasiment tout le livre. Elle passe à côté d’indices qui sont aussi évident que le nez au milieu de la figure à tel point que ça en devient gênant. Elle manque cruellement de caractère. Elle est certes confrontée à des situations difficiles mais ça n’excuse pas son inaction ou alors ses actions qui n’ont pas vraiment de sens pour moi. Son obsession pour le père de la petite est très curieuse voir même limite. Elle se fait des films c’est incroyable ! C’est elle qui mène l’enquête mais c’est très bizarre.

L’histoire a pourtant du potentiel et n’est pas inintéressante jusqu’à la fin. On est surpris par ce qui se cache derrière ces personnages mystérieux. Et comme écrit en quatrième de couverture, on se fait avoir en particulier avec une scène dont il nous manquait un détail crucial.

Le style lui est aussi très bizarre. J’ai eu beaucoup de mal avec les sauts dans le passé ou quand on change de lieu. Parfois même je ne savais plus trop où je me situais. Souvent je suis revenue quelques lignes en arrière pour être de bien situer. Il y a aussi beaucoup de longueur dont trop de descriptions. J’ai sauté des paragraphes et ça n’a pas gêné ma compréhension.

Je suis ressortie de ce livre avec une double impression. J’étais à la fois très déçue du personnage principal qui n’est pas du tout crédible mais à la fois surprise car l’histoire tiens la route et est surprenante.

C’est donc une lecture en demi-teinte pour moi…

Editions : Cherche Midi – Date de parution : 1 Octobre 2020 – 480 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.