Le sacre des Impies de Ghislain Gilberti

Présentation de l’éditeur :

TOUT CE QUI A COMMENCÉ DOIT FINIR

1995, Strasbourg voit éclore une organisation qui va mettre au point un système criminel étanche et sécurisé. L’enfance cauchemardesque de ses membres explique les raisons du Mal qui les ronge.
Borderline se dresse comme un seul homme, inéluctable, broyant les concurrences et les luttes internes. Est-il possible que l’officine ait enterré quelques secrets à sa création ?

2011, Cécile Sanchez, qui avait juré de ne plus jamais travailler sur cette affaire, est rattrapée par une conviction. C’est un dernier plongeon pour la commissaire qui va précipiter les événements. Après Sa Majesté des Ombres et Les Anges de Babylone, ce troisième et dernier tome de la Trilogie des Ombres emporte le lecteur dans le passé de ces monstres un peu trop humains et les nouveaux jours qui virent au cauchemar éveillé. Lors de ces allers-retours dans le temps, saura-t-elle mener la lutte contre les Anges déchus de la nouvelle Babylone sans perdre elle-même son âme ?

Avis :

Oh nous étions nombreux à attendre ce dernier tome de cette trilogie incroyable ! Le talent de Ghislain n’est plus à démontrer. Il a un don tout simplement. Il est capable de créer des histoires très complexes mais extrêmement détaillées où le lecteur vit chaque détail. Rien ne lui échappe.

Le petit mot d’introduction de Ghislain nous prépare à cette dernière plongée dans cet univers sombre de Borderline et des Anges de Babylone. On se prépare à vivre une lecture difficile dans tous les sens du terme.

Dans ce dernier tome, on va revenir aux sources de Borderline. Ainsi on va mieux comprendre ce qui lie les têtes de l’Hydre. C’est vraiment intéressant pour mieux comprendre la dynamique entre chaque personnage et pourquoi ils sont ainsi. Ghislain va très loin et montre à quel point il maitrise la psychologie de ses personnages. J’ai trouvé ça fascinant de voir comment un personnage comme celui de Lolita No s’est formé. Tout est bien sûr empreint de violence mais comme à chaque fois elle se justifie. On comprend aussi qu’ils ne pouvaient pas être autrement. On a même pitié d’eux parfois, on compatit presque à leur souffrance. C’est un sentiment déstabilisant quand on voit la violence dont ils sont capables.

On voit aussi l’autre côté, celui des flics. J’avoue que là ça m’a un peu moins intéressé car ce ne sont pas les personnages principaux.

Ce qui est aussi passionnant dans ce livre c’est de voir comment va se mettre en place le plan des Anges de Babylone que l’on voit un peu dans le précédent tome. Ghislain n’oublie aucun détail et nous montre tout et avec différents points de vue. D’un chapitre à l’autre on voit comment cela est construit, mis en place et perçu. C’est absolument passionnant ! On se croirait par moment dans une série télé ou un film. On voit bien que son écriture est très cinématographique. Mais cela nous questionne aussi car ce qui est dit par Faust ou d’autres fait écho à notre société actuelle et sur le questionnement de groupes comme ceux des gilets jaunes.

Le rythme de ce livre est dingue. On souffle très peu et c’est tant mieux. Tout se joue en très peu de jours. Les émotions sont fortes tout au long du livre. Quand les premiers personnages commencent à mourir on prend conscience que ça ne va pas être simple jusqu’à la fin. Il est quand même difficile de lâcher ce livre jusqu’aux dernières pages qui nous réserve quelques surprises.

Tout se termine en apothéose et il ne pouvait pas en être autrement. Ce dernier tome est une réussite totale. On referme difficilement ce livre qui nous prend aux tripes. Mais à la fin on doit reconnaitre l’immense talent de Ghislain. Il a créé une trilogie qui marquera pendant longtemps le lecteur et la littérature noire.

Ghislain est un des très grands de cet univers. Louez soit Ghislain !

Editions : Cosmopolis – Date de parution : 5 Novembre 2020 – 651 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.