Les chroniques de Prydain, Tome 5 : Le Haut Roi de Lloyd Alexander

Présentation de l’éditeur :

Lorsque l’arme la plus puissante de tout Prydain tombe entre les mains d’Arawn, le seigneur de la Mort, Taram et le prince Gwydion se hâtent de lever une armée. Accompagnés de leurs fidèles compagnons, le barde Fflewddur, la princesse Eilonwy, le courageux Gurgi, le roi Smoit et les alliés du Clan des Mages, ils devront braver le froid implacable de l’hiver et les dangers les plus redoutables. Leur périple, ponctué de batailles héroïques et sanglantes, s’achèvera aux portes mêmes de la forteresse d’Arawn. Taram sera confronté à la décision la plus cruciale de sa vie ; le combat que lui et ses amis dévoués devront livrer décidera de la victoire du Bien ou du Mal, et de la survie de Prydain.

Avis :

Voici une lecture que j’ai retardée un peu mais pas trop car j’avais hâte de lire ce dernier tome. Quitter des personnages et une ambiance n’est jamais facile quand pendant 4 tomes tu t’es attaché à tout ça.

C’est donc le temps de la dernière grande bataille. On attend un final époustouflant et une histoire qui va nous scotcher du début à la fin comme les précédents livres mais encore plus étant donné que c’est le dernier tome. L’action commence dès le début. Les personnages se retrouvent à peine que la nouvelle et dernière quête commence. On n’a pas vraiment de temps mort et on n’en veut pas car on veut savoir vite ce qu’il va arriver. Chaque seconde compte dans cette quête qui semble impossible. Les rebondissements s’enchainent et parfois on perd espoir comme les personnages. Les scènes de batailles sont épiques dignes des grands romans.

On se prépare aussi à dire au revoir à des personnages. Il est évident que certains vont mourir et on n’est pas préparé à ça. On ne peut pas se préparer à ça. Je savais que mes émotions seraient mises à rude épreuve et ce fût le cas en partie. On s’attache à tous même à ceux qui nous agacent mais qui sont du côté des gentils. Ce qui est intéressant c’est qu’on s’attache autant aux personnages principaux que secondaires. Chacun est utile à l’histoire.

Ce dernier tome est toujours aussi bien écrit et bien traduit comme les précédents. Cette constance dans ces 5 tomes est admirable. J’ai même l’impression que le niveau d’écriture et de construction de l’histoire a augmenté dans chaque tome pour finir en apothéose.

Il y a toujours de la part de l’auteur une envie de transmettre des valeurs aux jeunes lecteurs ainsi que des leçons de vie à travers le personnage de Taram. Il n’y a jamais rien de moralisateur. Tout est amené en douceur et d’une belle manière dans l’écriture.

Ce dernier tome est aussi l’occasion de répondre à la question que l’on se pose depuis le début. La confirmation nous vient dans les toutes dernières pages par Dallben. Aucune déception et c’est même plutôt logique.
Les dernières pages marquent aussi les au revoir aux personnages. Tout est dans l’émotion. Cela m’a fait penser à la fin du Seigneur des Anneaux qui a probablement inspiré l’auteur car cette saga a été écrit 10 ans plus tard.

C’est une saga jeunesse qui va me marquer. Tous les ingrédients étaient réunis pour que cette histoire fonctionne jusqu’au bout. Même si j’ai 33 ans, je me suis laissé embarquer très facilement et je suis rapidement devenue accro à cet univers. J’ai terminé ce dernier tome avec beaucoup d’émotions et je suis triste de quitter les personnages et cette histoire.

Chaque tome fût un coup de cœur. Cette saga doit être lue par le plus de jeunes lecteurs possibles !

Mes avis sur les tomes précédents :

Tome 1

Tome 2

Tome 3

Tome 4

Editions : Anne Carrière – Date de parution : 30 Octobre 2020 – 304 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.