Memory de Arnaud Delalande

Présentation de l’éditeur :

Au cœur de Memory, une clinique spécialisée perdue dans la montagne et la forêt, un patient est retrouvé pendu. Un suicide qui a tout l’air d’un meurtre déguisé : huit personnes ont assisté à la scène.
Un homme mort. Huit témoins. Un huis clos. La combinaison parfaite pour une enquête vite résolue… C’est sans compter sur l’amnésie bien particulière dont souffrent les résidents : leur mémoire n’excède pas six minutes. Ils ont vu, mais ils ne se souviennent pas.
En plein deuil de son père adoptif, Jeanne Ricœur, jeune inspectrice de police, hérite de cette affaire impossible. Elle découvre une communauté à part, celle d’étranges victimes de la vie à la mémoire brisée, au quotidien hanté de post-it et de mémos. Tandis qu’elle essaie désespérément de reconstituer le puzzle du drame, ses propres démons refont surface…
Mais bientôt, on la menace.
Qui veut l’assassiner, et pourquoi ?

Avis :

Nouvelle lecture pour la team thriller du Cherche Midi et premier auteur français pour la maison d’édition !

Ce n’est pas un premier roman pour cet auteur. Il est l’auteur de nombreux romans historiques mais il est aussi scénariste pour le cinéma et la bande dessinée. Personnellement je le découvre avec ce livre.

Avec ce livre nous allons plonger dans les méandres de la mémoire. L’auteur va nous l’expliquer au fil de l’histoire à travers la parole de nombreux scientifiques. On appréhende ainsi la complexité du sujet quitte parfois à s’y perdre.

On navigue entre deux histoires : celle de Jeanne, enfant adoptée au passé difficile dont elle s’essaye à la fois de se souvenir mais qu’elle aimerait bien oublier et puis il y a l’enquête. Dès les premières pages on sait que ce ne serait pas simple et on se demande quelle sera la fin de ce livre.

Je me suis demandée comment la résolution de cette enquête serait possible alors que tous les témoins n’ont pas de mémoire immédiate. L’enquête traine un peu en longueur au début à cause de ça. Mais l’histoire n’en reste pas moins intéressante car le style de l’auteur l’est. Il y a du rythme et de l’action.

Il maitrise bien ses personnages surtout les patients d’Harmonia qui « bouclent » dans leurs pensées. On ressent bien leur désarroi. Le personnage de Jeanne est pas mal même si elle est trop torturée à mon goût. Mais elle est raccord avec le reste de l’histoire. Elle montre une autre facette de la mémoire.

Les paysages sont absolument magnifiques et m’ont rappelé de bons souvenirs. L’auteur connait bien la ville d’Annecy ainsi que la beauté des montagnes et du lac.

La fin du livre rattrape le reste. Plus on approche de la fin et plus le brouillard se lève. Il y avait bien sûr une solution évidente mais l’auteur a réussi à la cacher assez longtemps. Sauf que ce n’était que le début de la réponse. Le reste est bien plus complexe. Il nous avait un peu embrouillé avec d’autres personnages.

C’est un bon thriller qui tire un peu en longueurs sur le début. Il n’est pas inoubliable malgré des bonnes scènes d’actions.

Editions : Cherche Midi – Date de parution : 14 Janvier 2021 – 320 pages

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.