Denali de Patrice Gain

Présentation de l’éditeur :

Dans les territoires immenses du Montana, Matt Weldon, adolescent livré à lui-même et maltraité par l’existence, tente de renouer avec ses origines. Il fouille le passé d’un père décédé dans l’ascension du mont Denali et d’une mère internée. Il découvre au fil des jours une vie qu’il ne soupçonnait pas, partagé entre admiration et stupeur. Incontrôlable et dévasté, son grand frère Jack est envahi par une rage qui le met en travers de sa quête et le conduit à commettre l’irréparable.

Avis :

Nouvelle lecture pour le prix des lecteurs du Livre de Poche 2021 !

Autant être clair dès le départ, c’est un abandon…

Mon opinion est partagée sur ce livre. Ma première impression en lisant la quatrième de couverture, c’est que ce livre ne serait peut-être pas fait pour moi. Je ne suis pas une fan des histoires qui se passent aux USA dans la nature. Le nature-writing n’est pas ma tasse de thé pour des raisons que je ne m’explique pas, c’est juste comme ça.

Mais bizarrement j’ai lu les premières pages assez vite. Sauf qu’ensuite j’ai ressenti une sorte de malaise à cause de l’histoire. C’est ce qui m’a posé le plus de souci.

Le personnage principal, Matt, a moins de 16 ans. Il se retrouve seul quasiment livré à lui-même. Et personne ne se dit qu’il devrait être pris en charge. La police, qui le connait, ne s’inquiète pas plus que ça et ne cherche pas très loin. C’est un premier point qui m’a beaucoup dérangé même si je ne connais pas le système aux USA. Pour moi, ça manquait de crédibilité.

Ensuite il y a sa relation avec son frère. Il lui fait les pires horreurs mais Matt l’aime toujours autant. C’est un second point que je n’ai pas trouvé crédible non plus à cause de la violence des actes commis qui rajoute au malaise.

Ce sentiment n’a fait que croitre au fur et mesure des pages. De plus il n’y a pas beaucoup d’action. On ne sait pas vraiment où l’on va même si on comprend que Matt veut comprendre ce qu’il s’est passé avec son père. Ce livre est décrit comme un thriller sauf que je ne vois pas en quoi c’est un thriller ou un polar.

J’ai persisté jusqu’à la moitié du livre et même plus avant de laisser tomber. Je suis allé lire les derniers chapitres et ce que j’ai cru comprendre de la fin me conforte dans mon idée d’un manque crédibilité ou de cohérence dans ce livre. Je suis aussi peut être passé à côté ou ce livre n’est pas fait pour moi tout simplement.

Les amateurs de nature-writing et de roman noir à l’américaine y trouveront surement leur compte.

Editions : Le Livre de Poche – Date de parution : 10 Février 2021 – 288 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.