Bonne nuit maman de Seo Mi-Ae

Présentation de l’éditeur :

Seon-gyeong, criminologue et professeure à l’université, est sollicitée par un détenu en attente de jugement. Cet homme, un serial-killer qui a assassiné treize femmes, veut lui parler – à elle seule. Seon-gyeong va devoir faire preuve de la plus grande prudence face à ce tueur hors norme, intelligent et manipulateur. Dans le même temps, son mari se voit contraint de faire venir chez eux sa fille née d’un précédent mariage. Une enfant de onze ans qui serre contre elle son ours en peluche, bouleversée par les décès de sa mère et de ses grands-parents maternels. Des décès pour le moins suspects, d’ailleurs…

Avis :

Nouvelle lecture pour le prix des lecteurs du Livre de Poche !

Je suis dans une période où je me refais les épisodes de la série « Esprits Criminels ». Je suis à fond sur ce qui concerne les tueurs en série, c’est un sujet qui me passionne à travers les séries télés et les livres. On a tous envie de comprendre pourquoi ils en arrivent à commettre des actes aussi horribles.

C’est l’idée de ce polar coréen publié initialement aux éditions Matin Calme. J’avais déjà lu un polar de chez eux et j’avais beaucoup aimé car c’était très original. Ici avec un sujet aussi traité on aborde le sujet d’une autre manière.

Le personnage principal va se retrouver d’une manière un peu étrange à interroger un tueur en série qu’il l’a choisi. Elle est missionnée pour peut-être découvrir d’autres meurtres mais aussi pour comprendre son parcours et éclaircir des zones d’ombres avant qu’il soit exécuté.

La tension montre crescendo dans ce polar. On alterne les chapitres où le tueur se souvient de son enfance et ceux avec le personnage principal avec les entretiens mais aussi sa vie personnelle qui va être chamboulée. Il y a deux voire trois histoires. On pense qu’il n’y a pas de lien entre elles mais bien sûr il y en aura un qui n’est pas évident au début.

L’auteure a construit son histoire de telle façon que l’on ne voit pas certaines choses ou du moins qu’on ne les comprend pas de suite. Elle glisse des petits éléments anodins qui ont de l’importance mais on le sait qu’à la fin du livre. On plonge dans cette histoire très facilement et de manière addictive. Elle a le don de nous garder captiver jusqu’aux dernières pages qui sont terribles.

Les derniers chapitres, surtout le tout dernier, sont dingues. Tout prend sens et surtout on ne s’attend pas à un tel dénouement. Ce livre est un premier tome si j’ai bien compris et j’ai hâte de le lire même si je ne sais pas à quoi m’attendre.

L’auteure pose une question intéressante à travers ce livre : est-ce qu’on nait tueur en série ou est-ce qu’on le devient ? C’est une question récurrente mais qui est abordé de deux façons différentes dans ce livre et avec une grande justesse. L’auteure nous laisse libre de nous faire un avis.

C’est un polar qui m’a beaucoup surprise et qui m’a scotché. La montée en puissance et les différentes histoires sont très bien construites. Ce livre est un excellent page turner dont je vais me souvenir un bon moment tellement il est glaçant.

Editions : Le Livre de Poche – Date de parution : 31 Mars 2021 – 320 pages

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.