Créatures -T2 – La grande nuit de Betbeder et Djief

Présentation de l’éditeur :

Alors que la brume continue à recouvrir New York et à zombifier ceux qui la respirent, tous les enfants rescapés se sont séparés au mieux de leurs intérêts respectifs. Malheureusement, rien ne va pour aucun d’eux… La Taupe et Testo sont piégés chez le vieux fou. Chief et la Crado isolés dans leur QG. Minus a été enlevé par les adorateurs de la mystérieuse divinité Yog-Sothoth. Et Vanille est enfermée dans le coffre d’une épave de voiture… L’Apocalypse approche. Et personne ne semble en avoir les clés. Sauf peut-être le membre le plus improbable de l’équipe…

Avis :

J’avais lu le premier tome en Janvier et je me rappelle que j’avais beaucoup aimé cette histoire jeunesse dans ce New York post apocalyptique. On finissait ce tome avec plein de questions car beaucoup de choses restaient très mystérieuses. Mais la révélation sur Minus était assez excitante pour en savoir plus.

Au début de la BD j’ai eu un peu de mal à re rentrer dans l’histoire car je ne me rappelais plus de petits éléments de l’histoire. Il fallait re situer les personnages et le contexte précis. Mais j’ai réussi à reconstituer les morceaux au fur et à mesure.

J’ai trouvé les personnages moins attachants que dans le premier tome. Je m’explique mal ce point qui vient peut être encore une fois du fait que la lecture du premier tome remonte au début de l’année. Mais ils restent tous très intéressants. Voir un peu plus le duo des deux frères avec le vieux est une bonne idée pour mieux les connaitre ainsi que pour le développement de l’intrigue. Cependant la fin du livre change ce sentiment et on se rend compte que l’on est quand même attaché à ces personnages.

Sur le contenu, j’ai trouvé que c’est un tome de transition. On apprend des choses mais pas beaucoup et les actions intéressantes s’étirent sur toute la BD. Il n’est pas aussi captivant que le premier tome mais il l’est quand même.

Le dessin, lui, reste de qualité. Je suis toujours impressionnée de la qualité des BD jeunesse que je lis et celle ci l’est toujours. On ressent vraiment bien l’ambiance suffocante de cette brume verte. Les « monstres » sont toujours aussi mystérieux mais aussi terrifiants. Les détails des différentes vues de New York sont toujours là et nous plonge à merveille dans cette ville post apocalyptique.

C’est une lecture en demi teinte mais positive quand même. J’ai pas pris autant de plaisir que dans le tome 1 mais ce tome a quand même captivé mon attention et me donne envie de lire la suite. On veut en savoir plus sur Minus et les enfants. Et puis un événement de la fin nous laisse avec plein de questions mais je ne vais pas vous spoiler. Avant de lire du prochaine tome, je ne ferais pas la même erreur et je me replongerais dans le précédent.

Éditions : Dupuis – Date de parution : 20 Août 2021 – 72 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.