Le saut d’Aaron de Magdalena Platzova

Présentation de l’éditeur :

« Berta croyait au pouvoir rédempteur de l’art. A travers l’art, elle cherchait ce que vous cherchez en Dieu. La vérité. »

Dans l’Europe des années vingt et trente, déchirée par la guerre et la révolution, la jeune Berta Altmann cherche sa voie en tant qu’artiste et femme indépendante. Sa quête de liberté la conduira de Vienne à l’école du Bauhaus, de Weimar à Berlin et jusqu’à Prague. La rencontre et la confrontation intellectuelle avec les artistes célèbres de son temps la poussent à s’engager dans des combats esthétiques et idéologiques à une époque où ceux-ci représentent des choix à la vie à la mort.
C’est à travers l’objectif d’une équipe de tournage israélienne du xxie siècle que nous découvrons le destin extraordinaire de cette femme, inspiré de l’histoire réelle de Friedl Dicker-Brandeis, qui enseigna l’art aux enfants dans le camp de transit de Terezín et fut assassinée à Auschwitz. Sans le savoir, les documentaristes, aidés par la petite-fille d’une de ces enfants, libéreront la force obsédante de secrets longtemps enfouis.

Avis :

Lecture de la rentrée littéraire 2021 !

C’est un livre qui m’a intrigué par sa quatrième de couverture. Même si le livre est une fiction, il est largement inspiré par la vie d’une femme qui a bien existé. Je ne la connais pas mais la période en question m’a toujours intéressée. Souvent les histoires des gens de cette époque sont passionnantes même si souvent elles sont tristes. Je trouve qu’elles en disent plus sur l’époque que si on parle des grands événements marquant de la seconde guerre mondiale. Ces histoires individuelles sont riches et aident à mieux comprendre comment les événements ont été vécus.

Ici on a plusieurs histoires. Il m’a fallu un peu de temps pour me plonger dans ce livre et m’y retrouver. On jongle entre l’histoire de Kristyna qui est un peu celle de Berta mais pas que et aussi avec celle de sa petite fille et celle bien sûr d’Aaron. Mais quand on comprend mieux ces histoires et que l’on a aussi plus d’éléments, on se rend compte que ces histoires qui se passent à des époques différentes se font échos. C’est le sentiment que j’ai eu.

Elles ne se passent pas dans les mêmes lieux mais elles ont en lien la religion juive et l’auteure y mêle la situation des juifs pendant la seconde guerre et celle de ceux de maintenant dans un autre territoire, Israël. C’est ainsi que j’ai compris une partie du livre. Mais le sujet principal est bien sûr l’art. Berta était une artiste et son cheminement est développé par l’auteure pour comprendre cette femme. Il y a son apprentissage comme son rapport à l’art et sa manière de l’exercer dans différentes régions et pays dans une période mouvementée avant que la guerre éclate.

L’histoire de Berta est clairement ce qui m’a le plus intéressé dans ce livre. On a le droit à des passages très profonds de réflexions personnelles sur l’art ou sur la situation qui sont magnifiques. Ces passages m’ont fait appréciés énormément le style de l’auteure, chose à laquelle je suis très sensible. Cela m’a aidé à me plonger à fond dans ce livre et à trouver du plaisir. Une grande partie nous est raconté par Kristyna avec son point de vue mais parfois ce n’est pas le cas et c’est plus intéressant. Mais grâce à elle on apprends des choses sur ce qui s’est réellement passé et sur certains secrets. Il n’y a bien sûr rien de joyeux dans cette histoire mais on pouvait s’y attendre.

On arrive à la fin du livre avec un sentiment de paix car tout est dit. Il n’y a plus de secret et chacun peut avancer dans son chemin de vie. Je ne suis pas déçue d’avoir lu ce livre même si j’ai eu du mal à m’y plonger. Mais les femmes de ce livre sont admirables. Quand au fameux Aaron, mon avis est plus mitigé mais ce n’est pas lui que je vais retenir après cette lecture.

Editions : Agullo – Date de parution : 26 Août 2021 – 256 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.