Les sept châtiments de Jordi Llobregat

Présentation de l’éditeur :

Dans une petite station de ski des Pyrénées, située à la frontière de l’Espagne et de la France, un homme est retrouvé mort au fond des eaux glacées d’une piscine. Il est menotté et ses paupières sont cousues. Alex Serra, inspectrice aux homicides de la police de Barcelone, est envoyée sur place pour mener l’enquête aux côtés de Jean Cassel, un lieutenant de police français. Les investigations prennent un tour imprévu lorsqu’un lien est établi entre la victime et une grande famille de la région, propriétaire des terres de la vallée, dont l’héritière vit recluse dans un manoir isolé. C’est en effet dans l’histoire tourmentée du village, lieu de passage des fugitifs pendant la Seconde Guerre mondiale, que semble se trouver la clé de l’affaire. D’une ancienne colonie industrielle perdue dans la montagne jusqu’à un mystérieux monastère, Alex et Jean vont devoir réveiller bien des vieux fantômes pour découvrir la vérité. Et le temps leur est compté : alors qu’une tempête sans précédent s’abat sur la région, la liste des victimes ne cesse de s’allonger.

Avis :

Nouvelle lecture pour la team thriller du Cherche Midi !

Ce polar est le premier de cet auteur espagnol. L’histoire m’a beaucoup intéressée car il était question de la seconde guerre mondiale. De plus il est indiqué que ce polar est inspiré de faits réels et plus particulièrement d’une partie peu connue ou peu relatée.

Le début est un peu lent et j’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec l’histoire comme avec les personnages. Il y a, dans ce livre, plusieurs histoires qui n’ont aucun rapport entre elles. C’était assez perturbant au début.

Tout avance très lentement dans ce livre. Ma lecture fut un peu laborieuse pendant quasiment la moitié du livre. L’ambiance est assez pesante. Je pense que j’ai été influencé par la phrase de Bernard Minier sur la couverture. J’ai vu des ressemblances dans le style des deux auteurs et du coup mon avis en a pris un coup. Je ne suis pas une grande fan de Minier.

Mais l’histoire reste quand même intrigante. Quand j’ai commencé à comprendre les liens entre les histoires, ma lecture fut plus intéressante. Cependant le personnage principal reste très peu attachante. Elle est, pour moi, trop clichée. La flic qui va mal et qui prends des médocs c’est un peu du vu et revue. Mais heureusement que la composition de son équipe aide un peu même si je regrette qu’ils n’aient pas été assez mis en avant.

Le rythme devient intéressant dans la seconde partie du livre. Les éléments prennent sens et on se plonge vraiment dedans. Le journal de Raquel est très fort en émotion. On se rend compte à ce moment de l’horreur de ces juifs qui ont tenté de s’en sortir. La fin du livre est haletante et la scène de course poursuite est aussi captivante que celle d’un blockbuster.

L’auteur nous réserve une belle surprise pour la fin que l’on ne pouvait pas voir venir. Je me suis fait avoir au point de relire certains passages pour être certaine d’avoir bien compris. Rien pour ça je trouve que ça rattrape un peu la première partie du livre qui m’avait ennuyée. Je pense aussi qu’il y aura un second livre car la fin le laisse sous entendre et ainsi nous aurons peut-être LA réponse au premier chapitre.

C’est un polar qui au final est très inégal. Les longueurs ont plombé ma lecture comme la nature du personnage principal. C’est un polar qui prend trop son temps pour moi mais c’est un style que certains apprécie donc je ne suis pas une bonne cliente pour ce genre-là.

Editions : Le cherche midi – Date de parution : 7 octobre 2021 – 464 pages

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.