Le livre de Neige d’Olivier Liron

Présentation de l’édition :

« J’ai voulu écrire ce livre comme un cadeau pour ma mère, Maria Nieves, dite Nieves, qui signifie neige en espagnol. Un livre pour elle, entre vérité et fiction. Un portrait romanesque par petites touches, comme des flocons. » Neige a grandi sous la dictature franquiste, puis connu l’exil et la misère des bidonvilles de Saint-Denis. Humiliée, insoumise, elle s’est inventé en France un nouveau destin. Hommage espiègle d’Olivier Liron à sa mère, cette héroïne discrète qui lui a transmis l’amour de la vie et l’idée que les livres sont notre salut, Le livre de Neige raconte aussi, en creux, la naissance d’un écrivain.

Avis :

Pour me redonner envie de lire après presque un mois de pause, rien de tel qu’un auteur qui m’a déjà conquise avec ces deux premiers romans.

Ici on est un peu dans la même veine que le précédent sauf que l’on se concentre sur la vie de la mère d’Olivier mais aussi un peu sur la sienne. L’auteur définit ce livre comme une biographie de sa mère avec une partie un peu fiction. Ce que j’ai compris et ressentis c’est qu’il nous raconte une histoire (celle de sa mère) en la sublimant mais aussi en donnant son interprétation des faits comme s’il était dans la tête de sa mère.

Ce que l’on retrouve, comme dans les précédents, c’est la sublime écriture d’Olivier Liron. Avec lui tout est poétique et divinement bien raconté. Les faits les plus banales de la vie courante deviennent passionnants. Il a clairement un don inné pour ça. C’est un point très important pour moi et il est dans ma short liste des auteurs qui savent écrire.

L’histoire est très intéressante. En plus de nous parler de sa mère, l’auteur nous parle d’une époque à travers deux pays. L’enfance en Espagne de sa mère m’a un peu scotchée et choquée quand on voit la place de la femme avec entre autre ce guide de la bonne épouse. Puis quand elle arrive en France on a le droit à cette xénophobie (envers sa mère) et ce choc des cultures.

Quand Olivier devient partie intégrante du livre, on a d’un coup plus de recul sur cette histoire. On voit tout depuis son point de vue d’enfant. Le côté poétique de son écriture est plus marqué dans cette partie du livre. Ce qui m’a choqué c’est la violence scolaire qu’il subit. C’est malheureusement encore un sujet d’actualité aujourd’hui.

Ce livre est incroyable et passionnant. Le sujet pourrait être un peu ennuyeux mais il est touchant, émouvant. On a beaucoup de tendresse et de bienveillance sans en faire trop dans ce livre. Tout est dit avec justesse et je crois que c’est pour ça que c’est un coup de coeur. Cet auteur ne cesse de confirmer son talent pour raconter des histoires.

Editions : Gallimard – Date de parution : 10 Février 2022 – 240 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.