Sans gravité de Alain Raimbault

Avis :

Quand tu n’as pas une grosse motivation pour lire, le recueil de nouvelles est pratique. Tu lis une courte histoire qui fais 3-4 pages et ensuite tu passes à autre chose. C’est exactement ce que j’avais besoin de lire.

Mais très vite ce livre m’a redonné envie de lire plus. Je me suis avalée les nouvelles par 2, 3 ou 4. Donc autant vous dire tout de suite que ça sentait très bon le coup de coeur.

Toutes les nouvelles ont à peu près le même genre de fin : ça finit très mal. Ce sont des nouvelles très noires qui jouent sur les peurs et sur les pulsions meurtrières de gens tout à fait banals. Je dois vous avouer qu’au début les nouvelles sont assez surprenantes. On ne s’attend pas forcément à un tel degré de violence. Personnellement cela ne me dérange absolument pas mais pour le lecteur qui n’est pas habitué cela peut surprendre.

Mais ce qui m’a le plus marqué et qui compte beaucoup pour moi : c’est l’écriture. Dans l’exercice de la nouvelle c’est un point ultra important et l’auteur est un génie. Il maitrise le rythme, la dramaturgie et absolument tout. Même s’il est français, je pense qu’il a une petite influence du style québécois qui n’est pas comme le style français (si il y en a un dans les deux cas) car il n’y a pas de filtre dans ce qu’il dit et ça percute direct. Bref c’est tout ce que j’aime et même plus.

Toutes les nouvelles sont du même niveaux. Il n’y en a pas une que j’ai plus aimée qu’une autre même si il y en a qui sont très surprenantes (exemple : « Sans gravité » ou encore « Être »). L’auteur arrive à se renouveler avec chacune et c’est assez admirable. J’ai pris un sacré plaisir à les dévorer les unes après les autres. Je regrette peut-être une chose c’est qu’il y en ai pas assez mais c’est un avis très personnel.

Ce recueil est un donc un très gros coup de coeur. C’est un vrai bonheur de lire des textes d’une telle qualité tellement cela devient de plus en plus rare. C’est un recueil parfait pour Halloween par exemple ou pour les amateurs du genre noir de chez noir. Maintenant j’espère bien lire d’autres livres de cet auteur !

Présentation de l’éditeur :

Dans ce recueil de nouvelles noires, un bouquet de personnages en apparence quelconques parvient à nous faire ressentir le dégoût, la peur, la lassitude. Avec une écriture vive et un sens de la formule hors du commun, Alain Raimbault joue avec aisance dans les codes de l’horreur. S’inscrivant dans une tradition littéraire établie, il démontre sans contredit sa maîtrise de la langue, son sens de l’humour caustique, ainsi qu’un sens de l’observation particulièrement acéré. Avec Sans gravité, l’auteur nous rappelle sans cesse que la littérature est aussi affaire de violence et de douleur. Dans ces contes cruels, les innocents meurent souvent, les miracles n’existent pas et les guerres ne font pas de gagnants.

Editions : L’instant même – Date de parution : 1er Novembre 2020 – 140 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.