Réveille- toi ! de François-Xavier Dillard

71x+BorGTvL

Présentation de l’éditeur :

C’est lorsque vous vous réveillerez que le cauchemar va vraiment commencer…
Basile Caplain est un greffé du coeur qui vit reclus, sans travail ni perspective. Sa seule obsession : dormir le moins possible, car ses nuits sont peuplées de cauchemars. Son unique ami, Ali, le gérant d’une station-service, est passionné par les faits divers. Un soir, ce dernier lui parle du meurtre barbare d’une jeune femme. Or, ce crime atroce, c’est exactement le rêve que Basile a fait deux jours plus tôt…

Paul est un paraplégique de dix-huit ans, génie de l’informatique, qui développe pour la police scientifique un programme baptisé Nostradamus – un algorithme révolutionnaire devant permettre de réaliser des portraits-robots hyperréalistes des criminels présumés.

Alors que des meurtres sauvages sont perpétrés à Paris, la police judiciaire met sur le coup son meilleur atout : le Dr Nicolas Flair, psychiatre mentaliste, qui a déjà résolu de nombreuses affaires.

Lorsque les chemins de ces trois protagonistes se croiseront, l’Inconscient, la Science et la Psychiatrie vont devoir collaborer pour essayer d’arrêter le pire des monstres…

Avis :

Le précédent livre de cet auteur n’avait pas été un coup de cœur…mais pas du tout ! Mais comme je ne suis pas rancunière, j’aime bien donner une seconde chance.
Cependant j’avoue avoir commencé cette lecture avec quelques craintes. J’avais peur de revivre le même ennui et la même déception.

Dans ce livre, il y a plusieurs histoires. On alterne à chaque chapitre entre ces différentes histoires qui vont forcément avoir un lien entre elles à un moment donné.

L’un des premiers chapitres est assez difficile. Je suis pourtant habitué à la violence assez extrême (comme dans le dernier Mattias Köping) donc il en faut beaucoup pour me perturber. Ici ce fut le cas. C’est un peu la violence de la scène qui m’a perturbée mais aussi la manière dont elle est décrite. Du sang, beaucoup de sang partout mais aussi des apparitions démoniaques. Cependant elle peut être justifié par l’histoire. Mais ici j’ai mis du temps avant de comprendre pourquoi tant de violence. Ce n’est pas la seule scène de violence mais les autres sont du même genre. Ce premier point m’a dérangé.

Le second point c’est le rythme et la construction de la première moitié du livre. J’avoue avoir eu beaucoup de mal à accrocher car je ne voyais qu’un enchainement de chapitre et d’histoire qui n’avaient pas de lien apparent entre eux. En général j’arrive à faire quelques connexions même si ce ne sont que des hypothèses, mais là j’avoue que rien ne me venait.
De plus je n’ai pas réussi à accrocher aux personnages ou à les comprendre. J’ai mis du temps à me faire au rythme du livre et à comprendre à peu près ce qu’il se passait ainsi que les liens entre les personnages. Mais passer la moitié du livre à s’ennuyer et ne pas comprendre ce n’est pas terrible. Je t’avoue que si je n’étais pas persévérante, j’aurais abandonné avant la moitié du livre.

Cependant j’ai bien fait de continuer ! Il y a comme un léger frémissement sur la seconde moitié. On avance enfin dans l’enquête ainsi que dans les différentes histoires. J’ai commencé à y voir plus clair même s’il faut attendre les dernières pages pour tout savoir. La résolution de l’enquête arrive vraiment dans les toutes dernières pages. Elle n’est pas bâclée heureusement, elle est surprenante. J’ai donc mieux fini cette lecture que je ne l’ai commencé.

Le rythme devient intéressant dans cette seconde moitié mais cela ne rattrape pas l’ensemble du livre. Du côté de l’écriture, ça devient agréable dans la seconde moitié aussi même s’il n’y a rien de fulgurant. Je dirais même que c’est assez banal.

Dans l’ensemble c’est une lecture « sans plus ». Après un début compliqué, l’histoire arrive à nous captiver si on arrive à la seconde moitié du livre. Les thèmes abordés restent intéressant mais ce n’était pas assez pour me faire réellement apprécié ma lecture.

Cette seconde tentative avec cet auteur me laisse un peu de marbre. C’est une lecture qui peut plaire à certains mais je pense que je suis trop exigeante dans ce que je lis. De plus la violence excessive sans justification (sauf à la fin du livre) ne me convainc pas et dessert le livre.
Je ne sais pas si je ferais une autre tentative…

Editions : Belfond – Date de parution : 7 Juin 2018  – 368 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.