Le bruit des avions de Sophie Reungeot

Présentation de l’éditeur :

Vendredi 13 – Paris 11e. Audrey s’engouffre dans le premier taxi venu et prend place sur le siège passager. À l’arrière, il y a Laura, qui n’avait pas prévu de débarquer avec une inconnue chez sa mère, au 18e  étage d’une tour au sud de la capitale. 
Ce qui était prévu et ce qui ne l’était pas, c’est tout l’enjeu de cette nuit particulière et de celles qui viendront. Car les heures blanches qui suivent l’attaque au Bataclan agissent comme un révélateur pour ces deux jeunes femmes si diamétralement opposées, qui prennent la mesure de ce qu’étaient jusqu’alors leurs vies. Des vies écrites sur des rêves qui n’étaient pas toujours les leurs et dont il ne reste qu’une empreinte, des costumes endossés malgré les coutures qui craquent, des énigmes familiales jamais percées auxquelles il faut s’atteler. Parce que le temps presse.
Une histoire de providence ? Une amitié comme un coup de foudre pour commencer. Et la route que vont prendre Laura et Audrey au son de vieilles cassettes poussées au maximum. De Paris à Las Vegas en passant par Berlin et Prague, voilà l’itinéraire de deux filles, reliées comme deux sœurs, cœurs siamois bien décidés à profiter de leur liberté, déterminés à s’emparer complètement de leur existence. 

Avis :

Avant tout de chose, ma chronique ne se veut pas méchante et n’a aucune volonté de blesser qui que ce soit. Elle est juste le reflet de ce que j’ai pensé après avoir lu ce livre sans m’être renseigné sur l’auteure ou le contexte de l’écriture de ce livre.

Le prologue du livre nous mets dans une ambiance très étrange où l’on ne comprend pas tout sauf qu’il est question d’un attentat, celui de la rue de Rennes à Paris. Mais pour savoir le pourquoi de ce prologue, il faudra être très patient.

Car ce livre c’est la rencontre de deux femmes qui mènent des vies bien distinctes mais que le hasard (je reviendrai sur ce point) va faire se rencontrer suite aux attentats du 13 Novembre. Deuxième attentat… Rien que là j’ai trouvé qu’il y avait un truc qui n’allait pas. Le récit, le ressenti du personnage d’Audrey ne m’ont pas convaincus. J’ai lu des récits de victimes et de proches des victimes et je trouve ce personnage totalement à l’opposé. Il y avait un truc qui n’allait pas dans son attitude. Je suis peut-être mal placé pour juger mais c’est mon ressenti.

Et puis pourquoi encore utiliser un autre attentat dans le récit ? J’ai eu ma réponse après mais mon ressenti reste le même sur ce qui est raconté sur le personnage d’Audrey. Je n’arrivai pas à y croire.

Pour revenir sur la rencontre d’Audrey et Laura, le hasard fait vraiment bien les choses. Je suis mitigée sur tout ce qu’il s’est passé entre elles. Elles se complètent bien et elles vont s’aider mutuellement dans leurs problèmes ce qui est très beau. On les suit avec intérêt et on s’attache presque à elles. Mais y a toujours un petit quelque chose qui fait qu’on n’y adhère pas complètement et que j’ai du mal à expliquer. Cela va se confirmer avec ce qui les lient. Je trouve ça « un peu trop beau pour être vrai ». De plus on s’en rend compte avant elles tellement c’est gros. C’est l’élément dont on se serait bien passé pour ne pas gâcher cette histoire.

La construction de l’histoire est classique et le style est sans plus. Ce qui importe vraiment c’est le fond de l’histoire qui utilise les attentats de Paris entre autres pour se justifier. Cela m’a mise un peu en colère surtout avec le dernier élément à la fin du livre. Je crois que c’était la goutte de trop. Tout ça manque de crédibilité et de sens à mon goût. L’histoire aurait gagné en profondeur en ne mettant pas l’accent sur les attentats de cette façon et en revoyant un peu le lien entre les deux jeunes femmes.

Par chance ce fût une lecture rapide que j’oublierais aussi vite.

Editions : Harper Collins – Date de publication : 7 Octobre 2020 – 288 pages

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.