Le Dit du Vivant de Denis Drummond

Présentation de l’éditeur :

Je suis le Vivant. Le dernier d’entre nous. Quand j’aurai terminé mon ouvrage, je quitterai ce monde, laissant une trace secrète dans un repli du temps.

Un séisme au Japon met au jour une vaste sépulture. Sandra Blake, paléogénéticienne, se rend sur les lieux, avec Tom, son petit garçon, autiste.
La datation du site archéologique plonge la communauté internationale dans la stupeur. Une civilisation jusqu’alors inconnue se révèle peu à peu, et met à bas toutes les connaissances acquises. Sandra et l’équipe de recherche qu’elle a constituée sont prises dans un suspense scientifique qui les dépasse…

Avis :

Pour une fois, je ne vais attendre la fin de la chronique pour vous dire si j’ai aimé ou pas ma lecture. Ce livre est mon premier gros coup de cœur de l’année 2021 et je vais essayer de vous expliquer pourquoi au mieux.

Déjà la structure des 6 parties est parfaite. J’aime les choses bien cadrées et qui ont un sens. Le découpage similaire est une excellente idée et donne du sens à l’histoire. On commence avec le récit puis le journal de Sandra ensuite les chroniques/articles et correspondances et le Dit de Tom puis celui du Vivant. Tout cela donne du rythme à cette histoire et fluidifie d’une certaine manière la lecture.

La seconde raison c’est le style. Il est d’une richesse comme on en voit peu maintenant. Il est surtout très adapté selon le chapitre. Le personnage de Tom étant autiste, il ne s’exprime pas comme sa mère (Sandra) ou encore comme le Vivant. Ce n’est pas facile de jongler entre différent point de vue mais l’auteur s’en sort à merveille. Les chapitres sur le Dit du Vivant sont mes préférés. Il y a là une sorte de poésie fascinante.

Et enfin il y a l’histoire, le fond. D’un côté il y a la relation mère fils entre Sandra et Tom. On voit grandir cet enfant autiste jusqu’à ce qu’il soit adulte. Il nous raconte dans les chapitres qui lui sont consacrés, son point de vue sur ce qu’il a vécu. Cela apporte beaucoup à l’histoire et à sa compréhension. Mais ce qui m’a le plus intéressé et fasciné c’est l’histoire et l’impact de cette découverte historique.

Tout ceci n’est que de la fiction mais cela pourrait être vrai et l’auteur nous montre ce qui pourrait se passer. Il y a là une réflexion profonde et globale qui m’a laissé sans voix. Sans en faire trop l’auteur nous montre l’impact de chaque découverte avec surtout les enjeux qu’il y a derrière à chaque fois. Il n’oublie absolument rien.

Il y a aussi un côté didactique qui ne me déplait pas. C’est parfois un peu compliqué mais j’aime ce qui pousse le lecteur à comprendre ce qui l’entoure. On ressort du livre avec un savoir supplémentaire tout en s’étant diverti.

La fin du livre est remarquable. Elle offre une ouverture que l’on n’avait pas venu venir malgré un petit indice de la part de l’auteur. L’histoire est encore plus belle ainsi.

Ce livre m’a transporté du début à la fin. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’étais triste de le terminer. Je m’extasie rarement sur un livre mais là c’est un grand livre sur sur notre monde d’aujourd’hui.

Editions : Le chercher midi – Date de parution : 14 Janvier 2021 – 288 pages

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.